Quand ça ne va pas avec mon éditeur, je m'auto-édite

Victor De Sepausy - 11.10.2013

Edition - auto-édition - salon - livre


Au sein de l'édition 2013 de la Foire du livre de Francfort, le sujet de l'auto-édition s'est fait une place de choix. Chacun y va de son parcours, expliquant pourquoi il s'est tourné vers cette forme de publication, soit pour un premier ouvrage, soit pour donner un tour nouveau à sa carrière d'auteur.

 

Présent sur le salon, Books on Demand, qui imprime 3 millions de livres par an, démontre que grâce aux nouvelles technologies, l'accès à la publication est désormais possible pour chacun d'entre nous. Le marché se développe ainsi considérablement…même si celui des lecteurs ne suit pas forcément !

 

Si en France, l'auto-édition ne représentait en 2012 encore que 3 % du marché du livre, c'est déjà 17 % aux Etats-Unis, rapporte l'AFP. On peut donc s'attendre à une importante augmentation de ce secteur dans les prochaines années en Europe.

 

L'auto-édition représente une chance pour tous ceux qui sont recalés par les éditeurs traditionnels. Mais c'est également une force nouvelle dans les négociations pour les grands noms car ces derniers peuvent toujours menacer de s'auto-éditer...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.