Quand Hemingway passait sur la télé cubaine

Xavier S. Thomann - 10.04.2013

Edition - Société - Hemingway - Interview - Cuba


On a tendance à l'oublier, mais l'écrivain américain, qu'on imagine toujours vivant à Paris, a passé une partie importante de sa vie sur l'île de Cuba, de 1939 à 1960. Ce n'est donc pas très étonnant qu'il ait été interrogé par la télévision cubaine en 1954 après avoir obtenu le prix Nobel. 

 

1  . Papa might be fooled    ---IMG_0002

Castro et Hemingway lors d'un concours de pêche

Bruce Tuten, CC BY 2.0

 

La vidéo n'est pas d'une excellente qualité, c'est le moins que l'on puisse dire, mais il n'empêche les propos restent compréhensibles. Le journaliste est visiblement tout fier d'être en présence du grand Hemingway qui commence par dire son « immense bonheur » concernant la réception du prix Nobel. Et en espagnol de surcroît. 

 

On trouve aussi quelques images d'un reportage, mais il n'y a pas de commentaire. On comprend qu'il s'agit d'une partie de pêche. 

 

Plus importante est la mention de sa relation avec Cuba. Il se dit fier d'être le premier « Cubano sato » à obtenir le prix, autrement dit le premier écrivain à moitié cubain à connaître une telle distinction. La preuve que l'Américain entretenait un rapport proche avec la perle des Caraïbes et ses habitants. Par ailleurs, Le vieil homme et la mer a pour décor l'Ile qui n'allait pas tarder à passer aux mains des révolutionnaires communistes. 

 

À propos de la vidéo, on aime les lunettes de soleil et le noeud papillon du journaliste, M. Juan Manuel Martinez. Ah, c'était une autre époque. 

 

(via Open Culture