Quand l'éditeur anglais Pearson achète des écoles en Chine

Clément Solym - 28.05.2008

Edition - Economie - Pearson - éditeur - écoles


Pearson qui possède parmi d'autres choses le Financial Times vient d'annoncer qu'il allait faire main basse sur deux firmes qui ont la gérance ce site : Learning Education Center (LEC), et Dell English.

Le premier est essentiellement situé à Shanghai et dispose de 17 établissements, quant au second, c'est à Pékin qu'il se déploie majoritairement et il possède environ vingt établissements. À eux deux, les groupes représenteraient environ 10 millions de dollars, mais le montant exact de la transaction reste bien évidemment inconnu.

De grands projets pour ces établissements

Car Pearson a également dans sa besace la maison Penguin, que l'on ne présente plus et souhaite en effet développer de nouveaux contenus scolaires en s'appuyant sur le secteur dédié de sa maison, mais aussi sur Pearson Longman.

« Nous accélérons significativement notre développement en Chine, explique Marjorie Scardino, la directrice. C'est un marché où les dépenses publiques et privées pour l'éducation augmentent rapidement : les parents voient que l'anglais est une langue essentielle pour la réussite de leurs enfants et les adultes se rendent compte qu'elle leur ouvre des perspectives d'évolution dans l'économie mondiale. »

Le LEC offre des cours d'anglais pour les élèves de 5 à 12 ans depuis sa création en 2000. Les enfants peuvent également y suivre des cours particuliers durant les vacances scolaires. Dell, fut créé en 1999 et se tourne vers des personnes entre 15 et 35 ans. Pearson a acquis respectivement 80 % de l'un et 50 % de l'autre.