Quand la télé-réalité s'emparera des livres et de l'écriture

Clément Solym - 08.05.2012

Edition - Société - télé-réalité - écriture - scénario


Difficile de savoir de quoi l'avenir sera fait, n'est-ce pas ? Après l'auto-édition, et l'essor du numérique dans ce domaine, l'invention du crowdfunding, passant par les dons d'internautes pour financer une oeuvre, a connu son heure de gloire. Désormais, d'autres méthodes sont à l'oeuvre pour trouver les talents de demain. Des graines de stars, pourrait-on dire. Qui iraient étudier dans une Star Academy. Et prendraient du repos dans un Loft.

 

Vous l'avez compris, c'est de télé-réalité dont il s'agit. Selon Shelf Life, qui y consacre un long papier, aborde le sujet avec beaucoup de sérieux. C'est que le public américain, souvent précurseur et bêta-testeur de ces programmes éducatifs, réclame toujours de la nouveauté. Après la mode, la chanson, qui produit son lot de starlettes annuelles, ou encore la cuisine, c'est bien l'écriture de livres qui intéresserait les studios de réalisation. Sic. Deux fois sic.

 

Cependant, rien de très visuel ni télévisuel dans la rédaction d'un roman. Peut-être une séquence insoutenable au moment de la panne d'encre de l'imprimante, ou émotions fortes, durant un grattage de tête... Bof, bof...

 

"Oui, on l'a éliminé. Il n'a pas tenu la pression quand son clavier a implosé..."

 

Cependant, le principe, bien scénarisé, avec des méchants, des gentils, un bellâtre, une petite timide, et tous les clichés nécessaires, retrouvés dans les plus grandes heures de gloire de ces émissions a largement de quoi convaincre. D'autant plus que les étudiants qui suivent des cours d'écriture seraient alors prêts, et fin prêts, à se couper en quatre pour être remarqués d'une maison, du public, et ainsi de suite.

 

Alors quoi ? Il suffirait de sélectionner quelques éditeurs bien en place, un agent ou deux, et de faire venir deux libraires, pour déterminer avec le temps, les modalités d'élimination des candidats. Entre temps, on leur offrirait café bien noir, alcools et cigarettes, et carnets Moleskine à volonté ? Dans la quête de l'absurde, on retrouverait donc chaque semaine des auteurs avec leur texte du moment, soumis à l'appréciation subjective du jury, le téléchargement possible desdits textes, commercialisés ou non, en version numérique - faut pas perde le merchandising ni les produits dérivés de vue. 

 

Et ainsi de suite. En l'état, les jeux littéraires ne manquent pas, et l'on imagine facilement combien des exercices d'écriture pourraient sauvagement se changer en épreuves déterminantes pour la survie du candidat dans l'arène...

 

C'est que la démonstration sur Shelf Life est impressionnante : tout est pensé, envisagé, depuis les personnalités à mettre en concurrence, jusqu'au concept même de concurrence entre auteurs ou les mentors qui interviendraient durant l'émission, afin d'encourager ou de réprimander leur petit protégé. Et puis, le gros lot, un contrat avec un chèque à 6 chiffres, pour le lauréat, avec une grande boutique américaine, ainsi qu'une campagne de promotion sur la chaîne qui aura diffusé l'émission. 

 

Effrayant, et d'autant plus que cela ressemble réellement à un projet déjà en cours, volé à une maison de production, voire plus simplement, expérimenté dans la presse avant d'être annoncé sur une chaîne de télé... 

 

Car évidemment, à la fin, c'est la télé qui gagne.

 

Et pour rendre à César

 

Un livre daté du XIXe siècle est redevenu un objet d'intérêt, en janvier 2009, après un passage dans une émission de télé-réalité, s'intéressant aux outils et aux travaux des champs, comme ce fut le cas au XIXe siècle.

 

Le livre d'Henry Stephens, rédigé en 1844, The Book of Farm, est alors devenu une véritable star, et sa cote a rapidement augmenté sur le site Abebooks... (voir notre actualitté)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.