Quand les historiens déclenchent des pétitions…

Clément Solym - 29.07.2008

Edition - Société - historiens - pétitions - polémique


Si le grand historien français Jacques Heers, spécialiste de l’histoire du Moyen Âge, professeur à la faculté des Lettres et Sciences humaines de Paris-Nanterre, a pu publier en 2002 un article dans une revue d'histoire intitulé : « La fable de la transmission arabe du savoir antique », c’est sans doute parce qu’il a été protégé par son nom célèbre.

Sylvain Gouguenheim ne s’en est pas aussi bien sorti. Professeur d'histoire médiévale à l'École normale supérieure de Lyon, spécialiste du XIIe siècle et des chevaliers teutoniques, sa remise en cause du transfert de l’héritage culturel grec par les Arabes pendant le Moyen Age, a déclenché de nombreuses attaques ad hominem.

Le Devoir est allé à la rencontre de l’auteur d’Aristote au Mont-Saint-Michel, les racines grecques de l'Europe chrétienne (Seuil) qui ne prend plus désormais la parole aussi facilement que par le passé. Vous retrouverez l’intégralité de cette rencontre sur le site du Devoir.