Quand Prince faisait un généreux don de 12 000 $ à une bibliothèque

Nicolas Gary - 24.04.2016

Edition - Bibliothèques - don bibliothèque - Prince rock star


La mort de l’iconique rock star Prince a fait resurgir de multiples témoignages de son investissement pour la communauté. Prince Roger Nelson, né à Minneapolis, avait en effet réalisé un don de 12.000 $ à la bibliothèque publique de Louisville, le 15 septembre 2001. Quelques quatre jours après l’attentat du 9/11 sur le World Trade Center, la rock star décidait de faire un geste particulièrement altruiste.

 

Prince?

Eric CC BY SA 2.0

 

 

C’est en 1905 que l’établissement va ouvrir ses portes, sous le nom de Western Colored Library. Située au 1125 West Chestnut Street, elle fut la première bibliothèque gratuite pour Afro-américains du territoire, également gérée par la communauté. Son actuel directeur de la communication, Paul Burns, assure que le don auquel Prince procéda se fit le plus officiellement du monde. Mais comme il était intervenu quelques jours après les événements, aucune publicité ne fut réalisée auprès du public.

 

À l’époque, Burns travaillait comme graphiste dans l’établissement. Lorsque le chèque arriva, il était accompagné d’un mot, « Pour aider votre bibliothèque à toucher tous les secteurs de la communauté ». Il était issu directement de l’organisme de charité de Prince, Love 4 One Another.

 

« D’une certaine manière, il avait compris l’importance de cette branche occidentale de l’établissement », assure aujourd’hui Paul Burns. « C’était un artiste très généreux et captivé par les choses culturellement significatives pour la communauté afro-américaine. »

 

Et d’autant plus qu’au fil des années, depuis sa création, l’établissement a été à de multiples reprises menacé de fermeture. « [Prince] ne voulait pas que les gens l’apprennent. Il voulait faire cela discrètement, sans fanfare ni honneurs. » Personne ne sait en revanche comment le musicien a découvert cet établissement : la seule chose qui en ressort, est qu’il avait pris conscience de son importance historique, pour chacun. 

 

 

 

Cet argent fut, à l’époque, versé directement dans le programme de sensibilisation des enfants à la lecture, notamment. C’est Haven Harrington, président du Russell Neighborhood Association à Louisville qui a exhumé ce trésor. Prince est décédé le 21 avril, à l’âge de 57 ans. Il a été incinéré en secret le 23, à l’occasion d’une cérémonie discrète.

 

 

 

Une autre manière de s’engager, comme le fit David Bowie, en faveur des bibliothèques. Le chanteur, décédé plus tôt cette année, avait pris part à une campagne en faveur de la lecture, organisée par l’American Library Association, en 1987. 

 

 

via Insider Louisville