Quand Rowling s'ennuie, Rowling s'excuse de tuer ses personnages

Cécile Mazin - 05.05.2015

Edition - Société - Rowling Harry Potter - Fred Weasley - mort personnage


C'est la grande différence entre George RR Martin, qui se fend la poire dès que l'un de ses personnages agonise – et plus particulièrement, dans des conditions sordides. Mais Rowling, elle, a un cœur en or. Et voici qu'elle se confond en excuses pour avoir tué l'un de ses personnages, Fred Weasley. Souvenez-vous, dans le film, c'est comme ça que ça se passe : 

 

 

 

 

Fred Weasley, frère de Ron, est mort. Et ce 2 mai, était célébré – si, si, promis – le 17e anniversaire de sa mort. La romancière de 49 ans a choisi cette occasion, et le réseau social, pour présenter son hommage

 

Et immédiatement après, la toile s'embrase : pourquoi Fred, et pas les autres ? C'est que les morts ne manquent pas dans l'univers d'Harry Potter. « J'ai pensé que je pourrais m'excuser pour chaque mort, à la date anniversaire. Fred était le pire pour moi, alors j'ai commencé avec lui », poursuit-elle.

 

Voldemortifiée de chagrin, la romancière annonce donc une série de condoléances à venir. Charmant.