Quand Terry Goodkind insulte l'illustrateur de la couverture de son livre

Laure Besnier - 01.03.2018

Edition - Société - Terry Goodkind - Bastien Lecouffe-Deharme - Auteur Illustrateur Editeur


Le romancier américain de fantasy Terry Goodkind s’est lâché sur la couverture de son dernier ouvrage, Shroud of Eternity, en la qualifiant de « risiblement mauvaise ». Face aux nombreuses réactions outrées, dont celle du principal concerné, l’illustrateur Bastien Lecouffe-Deharme, l’auteur de la série L’Épée de vérité a dû publier des excuses. 

 


 

 

À presque 70 ans, Terry Goodkind a vendu plus de 25 millions d’ouvrages. Son livre le plus connu ? La Première Leçon du sorcier, adapté en série TV : Legend of the Seeker ou L’Épée de vérité pour les francophones (traduction Jean-Claude Mallé). Une renommée qui ne l’a pas empêché, vendredi dernier, de critiquer la couverture de son dernier ouvrage. « C’est un super livre, mais avec une très mauvaise couverture. Risiblement mauvaise » écrit-il sur Facebook. 

 

Et de proposer un sondage où il est possible de donner son avis à propos de la couverture : « excellente » ou « risiblement mauvaise » ? À la clé : 10 des participants tirés au sort pourront recevoir un exemplaire signé de Shroud of Eternity.

 


 


 

Si 12 000 personnes ont participé au sondage, certains ont indiqué ne plus vouloir, à l’avenir, acheter un livre de Terry Goodkind. En effet, le responsable de la couverture, l’illustrateur Bastien Lecouffe-Deharme commente ainsi le sondage : « C’était sympa de travailler avec toi Terry. Ce que tu es en train de faire est complètement irrespectueux. Comme si je n’avais pas créé cette couverture exactement comme on me l’avait demandé. Dans toute ma carrière, je n’ai jamais vu un auteur se comportant de cette façon. »

 

Bastien Lecouffe-Deharme est un artiste français vivant aux États-Unis. Il a travaillé sur les couvertures d’auteurs comme Philip K. Dick, Chuck Palahniuk ou encore Frank Herbert. Soutenu par de nombreux internautes, mais aussi par des auteurs ou des illustrateurs comme Chuck Wendig ou encore Leesha Hannigan, l’artiste ajoute : « Deux choses : d’abord, je n’ai pas été blessé, j’apprécie seulement le respect. Deuxièmement, je n’ai jamais eu besoin de polémique pour promouvoir mon travail… Je n’aime juste pas que l’on me crache dessus. » Avant d’expliquer que le reste de la conversation avec Terry Goodkind devrait continuer de manière privée. 

 

Dans une interview à io9, l’illustrateur explique pouvoir encaisser cette histoire, confiant sur son travail. Cependant, « Si ça m’était arrivé cinq ans auparavant, je pense que ça aurait pu me détruire. »

 

Samedi, Terry Goodkind s’est excusé sur Facebook. « Le concours et le sondage ci-dessous se moquent de mon propre livre. L'artiste est évidemment un créateur exceptionnellement talentueux. Le problème est avec l'éditeur. J'ai créé le sondage comme un moyen de se moquer de la couverture, parce que c'est une mauvaise représentation des personnages du livre. Personnages auxquels je suis profondément attaché. Il est impossible de ne pas être sensible à propos de telles choses, alors que j'ai consacré les 30 dernières années de ma vie à chacune de leurs nuances. »

 

Avant d’ajouter avoir précisé à son éditeur, Tor Books, avant publication, ne pas être satisfait de la couverture. « Nous avons tous exprimé notre mécontentement quant à la représentation des personnages et nous avons protesté contre l’impression. Ils n’ont pas tenu compte de notre avis et le livre est allé à l’impression tel quel. Ça arrive de temps en temps. Ça pique de voir un éditeur qui ne se préoccupe pas de cela autant que nous. »

 

Après avoir accusé son éditeur et la relation de l’image à la narration, Terry Goodkind, qui a laissé le sondage sur sa page Facebook, précise tout de même que 10 personnes recevront un exemplaire signé de Shroud of Eternity.

Avec la couverture arrachée ?
 


Via The Guardian



Commentaires

Et sinon, y a un sondage pour juger de ses bouquins ? Parce que autant le premier est excellent, autant la suite est risiblement mauvaise et chatouille gentiment la pompe à fric.
En même temps, elle est très moche cette couverture ! Comme beaucoup de couvertures dans la fantasy. Parfois des réussites comme Celles de L’atalante pour Guy K Kay.
Super livre,j,

Ai passé un bon moment à le lire et j'attend avec impatience le suivant

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.