Quand un éditeur ouvre sa chaîne de télévision (et ses coulisses)

Clément Solym - 17.06.2009

Edition - Les maisons - éditeur - chaine - télévision


From the publisher's office est une série d'émissions disponibles en ligne, où l'on pourra découvrir des entrevues, des lectures, des podcasts et autres extraits littéraires. Mais on y trouvera aussi de la musique, et notamment le PDG de Penguin, David Shanks, en train de chanter Wouldn't You Like To, titre populaire...

Car l'éditeur Penguin s'est lancé dans une aventure, en offrant non seulement un regard sur le travail réalisé mais également sur les coulisses de la maison.

Grâce à cette chaîne, l'éditeur espère bien conquérir un public de lecteurs nouveau, en approchant la vie d'une maison d'édition depuis l'intérieur, en partie et en usant des outils de communication modernes, non seulement par le biais de la vidéo, mais également de Twitter ou Facebook et plus simplement, par email.


Pour Shanks, l'époque est à l'expérimentation : « Si nous ne changeons pas, nous vivrons la même chose que les dinosaures. » La promotion de ses titres en ligne représente encore un pari pour les maisons, mais que de plus en plus d'éditeurs acceptent de franchir, convaincus qu'il faut prendre une place sur le net pour communiquer avec les lecteurs.

Mais pour les auteurs, la question reste de savoir si cela aura un impact sur les ventes.

Pour l'heure, The Publisher's Office a été consulté par 325.000 visiteurs explique David Zimmer, porte-parole de chez Penguin. Une manière de se faire mieux voir du public anglais, après l'accord d'exclusivité lié autour des guides de voyage avec WH Smith ?



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.