Quand un membre du Comité Nobel se confie

Victor De Sepausy - 07.10.2014

Edition - académie - suédoise - prix


Le nom du prochain lauréat du prix Nobel de littérature sera dévoilé ce jeudi 9 octobre 2014. En attendant la fin du suspense, un membre de l'Académie suédoise et du Comité Nobel, Horace Engdahl, a confié sa vision de la littérature contemporaine à nos confrères de La Croix.

 

Ce professeur et historien de la littérature scandinave déplore qu'il y ait aujourd'hui « une forme de sclérose de la création littéraire telle qu'elle se fait et surtout telle qu'elle est relayée en Occident. On constate les effets pervers de la professionnalisation du métier d'écrivain dans certains pays, lié aux systèmes de bourses et de soutiens financiers. »

 

Et d'ajouter qu' « Autrefois les écrivains travaillaient comme taxis, commis, secrétaires ou serveurs pour gagner leur vie. Samuel Beckett et tant d'autres ont vécu ainsi. C'était dur mais ils se nourrissaient littérairement. J'ai vu cette transformation tout au long de ma vie. C'est de notre côté occidental qu'il y a un problème. »   




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.