Quatre interpellations suite au saccage de la librairie Resistances

Clément Solym - 09.07.2009

Edition - Justice - quatre - interpellations - saccage


La semaine passée, la librairie Resistances avait été saccagée par un groupe de personnes qui se revendiquait de la LDJ, la Ligue de défense juive. Sans être pro-Palestine, la librairie avait toujours affiché une sympathie pour les Palestiniens et les humbles du Tiers-Monde plus généralement.

Alors qu'une manifestation de soutien était organisée hier devant l'établissement, l'AFP rapporte que quatre jeunes de 16, 18, 23 et 26 ans ont été interpellés à Bagnolet (en Seine-Saint-Denis) et Maison-Alfort (Val de Marne). Ils appartiendraient tous quatre à la LDJ et ont été placés en garde à vue dans les locaux de la 1re division de police judiciaire.

Un dernier individu manquerait encore puisque selon les témoignages, ce sont 5 hommes cagoulés qui ont fait irruption dans l'établissement et ont dévasté les lieux. Soupçonnées d'être les auteurs des dégâts réalisés, les quatre personnes ont été interpellées suite au travail en profondeur de la DRPP et de la DPJ, estime la préfecture de police. Leur enquête a ainsi permis « d'identifier extrêmement rapidement les auteurs présumés » et de procéder à leur arrestation.

« La librairie Résistances ne se laissera pas pour sa part intimider par de tels voyous », commenta simplement l'établissement peu après cette agression. Les ravages occasionnés par les cinq agresseurs faisaient suite à la présence de Mahmoud Suleiman, qui avait tenu une conférence peu auparavant sur les actions non violentes contre l'occupation israélienne.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.