Que le Nobel chasse l'image d'instabilité politique du Pérou

Clément Solym - 16.12.2010

Edition - Société - vargas - llosa - perou


Avec un prix Nobel, une grosse dose de prestige accompagne le gentil chèque remis par l'Académie. Et c'est principalement le magnétisme lié au prix que le romancier Mario Vargas Llosa retient et offre au Pérou.

Durant une conférence de presse, qui se déroulait à la Maison de la littérature de Lima, Vargas Llosa a souligné combien le Nobel de littérature allait donner un nouveau visage au pays. « Ce prix est une raison de se sentir reconnus, nous tous les Péruviens, pour que l'image du Pérou soit associée à des choses plus élevées que celles pour lesquelles le Pérou à l'habitude de faire les titres hors de notre pays », rapporte l'AFP.


Maison d'enfance de Vargas Llosa à Arequipa

Le Pérou, symbole d'instabilité politique, et pas vraiment pays de poètes et de rêveur dans l'esprit international, déplore-t-il, alors que « le monde de la culture est très réduit, où pendant longtemps les écrivains ne trouvaient pas d'éditeurs pour se financer, n'avaient pas une grande diffusion ».

La politique, tout est politique

Une situation qui découle avant tout des années dictatoriales de Victorio Fujimori, et dont le romancier redoute qu'elles ne se prolongent avec sa fille, Keiko. Cette dernière n'avait pas oublié de tacler l'écrivain, à son retour au pays. « Je tiens à féliciter l'auteur pour son prix Nobel. Maintenant, je souhaite aussi dire à l'homme politique que je ne suis pas la fille d'un voleur ni d'un meurtrier, mais du président qui nous a rapporté la paix et la croissance. » Une déclaration chaudement applaudie par ses partisans...

Un retour à la politique que Vargas Llosa n'a pas nié. Depuis 1990 et son échec à l'élection présidentielle, il n'avait plus voulu en entendre parler. Or, la situation est quelque peu changée, avec la candidature de Keiko Fujimori. « Si la fille du dictateur, qui est emprisonné pour ses crimes et ses vols, a la possibilité de devenir présidente du Pérou, je serai l'un de ces Péruviens qui sortiront des rangs et essaieront de l'arrête par tous les moyens juridiques possibles. » (notre actualitté)

Revenu au pays avec une forte envie d'écrire, le romancier pourrait aussi repenser sa copie...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.