Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Que trouve-t-on dans la déclaration d'intérêts de Françoise Nyssen ?

Victor De Sepausy - 16.08.2017

Edition - Economie - déclaration patrimoine intérêt - françoise nyssen culture - ressources transparence vie publique


Comme des milliers d’autres responsables publics, la ministre de la Culture a communiqué sa déclaration d’intérêts. Cette dernière recense l’activité professionnelle, les actions détenues, ou encore les activités bénévoles ou au sein d’entreprises. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique publie ainsi un document plutôt indigeste, mais, chance, rapide à parcourir.

 

Françoise Nyssen - Partir en livre
Françoise Nyssen - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Les amateurs de découvertes en resteront pour leur faim : la déclaration de Françoise Nyssen est particulièrement vide. À l’exception de la rémunération perçue au titre de présidente du Conseil d’Administration de la SA Actes Sud Participations, pas grand-chose n’est dévoilé.

 

Le dernier salaire, en 2016, déclaré par la ministre, s’élève à 127.374 € net, et en 2017, se trouve raboté d’un cinquième, à 22.908 € net. Une modification simple à comprendre : peu après l’annonce de sa nomination à la rue de Valois, Françoise Nyssen annonçait que son époux, Jean-Paul Capitani, la remplacerait à la direction du groupe.

 

Une rémunération de 50.000 € net s’ajoute au titre de dirigeant de la société Europacorp, pour 2016. Françoise Nyssen était en effet entrée en 2011 comme administrateur indépendant dans la société du cinéaste Luc Besson. 

 

Aucune activité de consultant, pas un euro perçu à travers les différentes activités — que ce soit au Syndicat national de l’édition, à la BnF, pour les Rencontres d’Arles ou encore à la Banque de France ou à l’UNESCO. Rappelons également que c’est Teresa Cremisi, ancienne dirigeante de Flammarion, qui a remplacé Françoise Nyssen au conseil d’administration de la BnF.

 

En matière de participations financières à une société, on retrouve la SA Actes Sud Participations, à la hauteur de 127.374 € pour 2016. Mais on esquissera un léger sourire en lisant, article 6 ° : fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d’intérêts. La ministre est en effet « simple membre » de l’association du théâtre du pays d’Arles et de l’association du méjan activités culturelles.

La déclaration de patrimoine de la ministre est encore à venir, assure le site de la Haute autorité. La déclaration d'intérêt ne s'effectue qu'au début du mandat contrairement à la déclaration de patrimoine qui doit être présentée en début et en fin d'activité publique.