Québec : Auteurs et éditeurs étudient l'offre de Google Books

Clément Solym - 12.02.2009

Edition - Société - Quebec - auteurs - éditeurs


Alors qu'en France et en Europe, on observe avec attention les suites du fameux accord Google, passé entre le géant et les éditeurs étatsuniens, c'est au tour de leurs confrères québécois de détailler l'entente proposée par Google Recherche de livres.

Comme pour la France
, les différentes dates clefs du programme de numérisation et d'acceptation par les auteurs de voir leur oeuvre présente dans le catalogue sont exposées par Google. Il faut noter que l'acceptation signe également l'impossibilité pour les auteurs de poursuivre par la suite Google. Le beurre et l'argent du beurre, donc.

Pour la Copibec, société québécoise gérant les droits de reproduction a fait parvenir à quelques 17.000 inscrits, une lettre d'information sur ce point.

« Copibec n'a pas pris position par rapport à cette entente. Nous voulons que les gens en soient informés, et nous collaborons avec les administrateurs américains du règlement pour faciliter la recherche d'auteurs et d'éditeurs québécois », précise la directrice générale de Copibec, Hélène Messier, à Le devoir.

Ce n'est que le 11 juin que le tribunal de New York fermera le dossier en décidant d'approuver ou non le versement de 125 millions $ par Google aux plaignants. La date butoir pour les auteurs désireux de ne pas voir leur ouvrage figurer dans la future méga bibliothèque de 7 millions d'ouvrages doivent se manifester avant le 5 mai...