Québec : autoriser la “vente à emporter” pour aider les librairies

Nicolas Gary - 24.04.2020

Edition - Librairies - librairies Québec drive - commande emporter librairies - Parti québecois librairies


Personne n’osera appeler cela du drive : au Québec, on préfère la « commande pour emporter », en bon français, assez logiquement. Pour autant, voici la première proposition politique en faveur de la librairie, présentée par la porte-parole du Parti québécois, Méganne Perry Melançon.

Librairie Le port de tête
Librairie Le port de tête à Montréal - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Députée de Gaspésie, Méganne Perry Melançon, fait le raisonnement suivant : le principe de la vente à emporter n’est pas plus problématique pour une librairie que pour un restaurant. Assez largement déployé en France, ce système a permis à de nombreux libraires de maintenir une activité, même si les résultats économiques restent moindres.
 


Le principe est d’ailleurs simple : garantir les règles sanitaires et de distanciation, pour ne pas favoriser la propagation du Covid-19. 

La députée insiste : « Comme tous les signaux indiquent que la lecture sera une activité très prisée cet été, il serait fort à propos que les librairies puissent offrir un service de commandes pour emporter, comme le font les restaurants ou les pharmacies. »

Et de citer l’exemple français, où le modèle du drive a connu un certain succès. « La formule que nous proposons comporte de nombreux avantages : non seulement les lecteurs auront directement accès aux produits qu’ils convoitent, mais les libraires en profiteront également, notamment en évitant les frais de livraison. Pour un petit commerce indépendant, cela peut changer la donne », poursuit la porte-parole. 

Les quelque 200 librairies du territoire québécois ne pourront qu’apprécier cette option. Les associations représentatives de la librairie n’ont pas encore réagi à cette annonce.
 



L’opération Lisez Bleu est intervenue ce 10 avril, encourageant à acheter des livres d’auteurs et autrices québécois, pour soutenir l’édition locale en cette période.

Et la députée de préciser : « Le milieu des arts et de la culture a besoin qu’on lui envoie un signal clair, et les librairies sont un maillon essentiel de la chaîne. Leur donner de l’oxygène, c’est montrer toute l’importance qu’ont les auteurs et, plus largement, les artistes dans notre vie. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.