medias

Québec : Boréal et Québec Amérique s'associent autour de Dimedia

Nicolas Gary - 05.09.2018

Edition - International - Dimedia diffusion distribution - Québec éditeurs livres - Québec Amérique Boréal


Toute action entraîne une réaction. Le groupe Editis dévoile la création de sa propre filiale de diffusion et distribution, Interforum Canada. Et en face, deux groupes éditoriaux québécois annoncent la création d'« un groupe de diffusion et de distribution indépendant, de propriété québécoise ».


Salon du livre de Montréal
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

La société Dimedia sera propriété pour moitié des groupes Boréal et Québec Amérique. Dimedia (distribution et diffusion), devenant propriété québécoise à 100 %, appartient désormais à des éditeurs – une première – et ne sera donc plus liée ni dépendante du mouvement de concentration des groupes français. Cela leur donne les coudées franches, ce qui est une excellente nouvelle pour le milieu du livre québécois.

 

Pascal Assathiany, directeur général de Boréal, précise à ActuaLitté que les discussions ont commencé voilà près d’une année. « Notre perspective était de conserver une structure de diffusion et distribution qui soit avant tout adaptée aux éditeurs indépendants. »

 

Le tout en constituant une structure importante, « un joueur qui sera le plus adapté pour réaliser son mandat : faire circuler les œuvres un peu plus littéraires ». 

 

En constituant Interforum Canada, le groupe Editis changeait en effet une partie de la donne. Les maisons du groupe La Martinière-Seuil étaient précédemment prises en charge par Dimedia. Désormais, la distribution des livres sera opérée par Socadis et la diffusion par Interforum Canada.

 

Cette transition s’opérera progressivement jusqu’à devenir pleinement efficace le 1er avril 2019. Dimédia comptera encore sur plusieurs éditeurs français : on parle de Harmonia Mundi, des Belles Lettres ou encore des Presses universitaires de France, ainsi que 60 éditeurs québécois.

 

Un correctif s’impose toutefois, en regard du communiqué de presse diffusé ce 4 septembre par Interforum. La société française se réjouissait en effet du partenariat passé avec Dimedia durant « de longues années ». De fait, Dimedia travaillait en réalité avec La Martinière /Seuil – et Interforum n’est arrivé qu’en août 2015, date à laquelle Editis rachetait Volumen, la structure de diffusion/distribution dédiée.
 

Quelques mois de transition à venir

 

PDG du Groupe Québec Amérique, Jacques Fortin, déclare : « Cette acquisition s’inscrit dans notre plan de développement et garantit une saine diversité dans le secteur de la distribution. » 

 

On se souviendra qu’en janvier 2015, Québec Amérique s’était uni à Leméac, pour la création de Nomade. L’équipe de Nomade Diffusion, qui diffuse les Éditions Québec Amérique et les Éditions Cardinal, demeurera une équipe commerciale distincte qui se joindra en mai 2019 à celle de Dimedia. 

 

En revanche, Leméac n’a pas souhaité prendre part à l’opération. 

 

Mais pour l’édition au Québec, un point reste fondamental : cette réunion de Boréal et Québec Amérique est une sorte de mise en échec pour Blaise Renaud. Le patron des librairies Renaud Bray provoque régulièrement des sueurs froides dans le milieu. 

 

En effet, après avoir racheté la chaîne de boutiques culturelles Archambault, il avait également racheté le diffuseur et distributeur Prologue, en septembre 2017.

 

« Pour l’instant, les éditeurs pris en charge par Prologue expliquent qu’ils souhaiteraient partir, mais craignant des représailles commerciales, n’osent pas le faire. » Et pour cause, la puissance économique de l’association Archambault et Renaud Bray représente 44 lieux de vente. 

 

L’ironie ne manque pas non plus de saveur : entre Renaud Bray et Dimedia, un lourd conflit avait sévi, durant près d’une année




Commentaires

Si Leméac ne prend part à l'opération, que fera-t-elle? Il ne faut pas oublier que Leméac est un fleuron québécois: il ne faut pas que cette édition disparaisse.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.