Québec : L'édition salue un G20 des droits d'auteurs

Clément Solym - 22.01.2011

Edition - Société - sarkozy - g20 - droits


Pour une nouvelle, c'est une nouvelle. Il semble qu'en lançant l'idée d'un G20 des droits d'auteurs, Nicolas Sarkozy ait fait quelque chose de bien. Ou du moins, ait eu une parole qui lui a attiré la sympathie de l'Uneq et de l'Anel.

Les deux organisations des écrivains et des éditeurs du Québec « ont accueilli avec joie l’initiative lancée par le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, de convoquer une réunion du G20 pour discuter de la protection des droits d'auteur sur Internet ». (notre actualitté)

Mais si du côté français, la question préoccupe, les organisations déplorent le manque d'intérêt du gouvernement canadien.

Selon la déclaration présidentielle « on ne peut pas d'un côté consommer comme jamais des images, de la musique, des auteurs, de la création et ne pas assurer le respect du droit de propriété de celui qui a mis toute son émotion, tout son talent et toute sa créativité », rappelle l'UNEQ.

Et pour sa présidente, Danièle Simpson, l'heure des nouvelles technologies nécessite plus que jamais que l'on évoque une « juste rémunération des auteurs ». Pour sa part, Gaston Bellemare, président de l'ANEL, évoque le projet de loi C-32 : « Aussi bien dire que le Canada n’aura plus grand matière à discuter à cet éventuel sommet. »

Aline Côté, président du comité sur le droit d'auteur de l'ANEL, conclut : « À l’heure de la mondialisation et de la convergence, quoi de plus approprié qu’une approche harmonisée garantissant partout dans le monde des droits équivalents à tous les créateurs et à toutes les industries de la création. »

Et l'acte de civilisation par Hadopi ?

Durant ses voeux, Nicolas Sarkozy s'est également fait épingler pour sa déclaration sur la nécessité de civiliser internet par le biais de l'HADOPI. « Nous allons mettre sur la table une question centrale, celle de l'internet civilisé. Je ne dis pas de l'internet régulé, je dis de l'internet civilisé. C'est de l'intérêt de tout le monde. » Des paroles qui évoquaient celles de Jules Ferry en juillet 1885 : « Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures... »

Civiliser internet par Hadopi, un autre grand projet, avancé par Antoine Gallimard, président du SNE. (notre interview)



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.