Québec : les étudiants occupent la bibliothèque après la fermeture pour travailler

Elodie Pinguet - 06.04.2017

Edition - Bibliothèques - UQAM Montréal - bibliothèques Montréal - étudiants université UQAM


Au Québec, les étudiants de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ont décidé d’investir leur bibliothèque universitaire durant la soirée du 5 avril. Un moyen pour eux de revendiquer un accès illimité à leur principal lieu d’étude.

 

Via Page Facebook de la campagne

 

 

À l’UQAM à Montréal, les différentes bibliothèques ferment leurs portes à 22 heures en semaine, 17 heures le samedi et sont totalement fermées le dimanche, ceci depuis l’automne 2015. Pour les étudiants en période d’examens, ces horaires sont inacceptables. Selon eux, de toutes les universités de Montréal, l’UQAM est celle avec « les pires horaires de bibliothèque ».

 

Par comparaison, selon Guillaume Lecorps, étudiant à l’origine de la campagne, les bibliothèques de l’université Concordia sont tout le temps ouvertes et celles des universités de Montréal et McGill ouvrent en illimité à l’approche des examens.

 

Ils ont décidé de se mobiliser afin de pouvoir « continuer à s’instruire ». Les étudiants ont donc créé une page Facebook intitulée « L’UQAM ferme ses portes au savoir » et ont organisé un study in à la bibliothèque  centrale de l'UQAM ce 5 avril pour réclamer un accès 24h/24 et 7 j/7 à la bibliothèque. La démarche était simple, rester étudier après l’heure de fermeture.

 

Le projet a porté ses fruits pour la soirée, les étudiants ont pu rester travailler à la bibliothèque. Mais la lutte continue, et de nouveaux study in devraient être organisés jusqu’à la victoire.

 

<

>

 

 

Il semblerait que le remaniement d’horaires des bibliothèques de l’UQAM soit dû à des compressions budgétaires de 20 millions de $. D’après Jenny Desrochers, directrice des relations média à l’UQAM, « le contrôle du va-et-vient nécessiterait un contrôle accru de la sécurité, et donc des coûts supplémentaires ».

 

Carton plein pour les bibliothèques publiques

 

En parallèle, d’après un communiqué du réseau de la Bibliothèque de la ville de Québec (qui comprend 25 établissements), le nombre de prêts en 2016 a atteint le chiffre reccord de 4,2 millions de prêts, soit une augmentation de 2 %.

 

Par rapport à 2015, le réseau a enregistré une hausse de 3 % du nombre d’abonnés, et 3 millions d’entrées, soit 3 % de plus que l’année précédente. Notez également que ces bibliothèques sont, pour la plupart, ouvertes le dimanche.

 

Améliorer le prêt numérique du réseau des bibliothèques de Québec

 

De plus, selon le plan vision du développement de la Bibliothèque de Québec, lancé en 2013, les bibliothèques offrent maintenant « des espaces attrayants, stimulants, polyvalents, répondant aux besoins des différentes clientèles ». Et parmi ces clients, certainement un grand nombre d’étudiants de l’UQAM doivent investir les lieux les dimanches, dans l’espoir de trouver un lieu adapté pour travailler.

 

Via TVAnouvelles