medias

Québec : les librairies indépendantes vendent sans peine

Clément Solym - 07.12.2007

Edition - Economie - Québec - ventes - livres


Si je n'avais pas gardé un souvenir qui me démange encore la main droite de coller une torgnole au débile profond qui m'a soutenu - sans avoir bu - qu'en France, on était aux pieds des Américains, le Québec serait la plus belle région du monde. Fraîche, mais belle.

La part belle aux librairies indépendantes

D'autant qu'à l'attention de nos amis libraires qui se demandent comment finir le mois sans se compromettre à vendre d'immondes livres vomis par des plumitifs nègres, sous couvert de starlette en manque de choses à raconter, le Québec est un bon investissement.

Une étude de 222 pages démontre que 53 % des ventes de livres se font donc en librairies indépendantes et non en grandes chaînes, comme on pourrait le redouter. Et un brin de chauvinisme n'ayant jamais tué un compatriote, les ventes concernent surtout des productions locales, à la hauteur de 4,6 millions contre 4,99 millions de livres pas estampillés "pur sirop d'érable". Pas sidérant ? Prenez alors en compte que 13 % de la production éditoriale est québécoise, et que le restant, ce sont des livres étrangers.

Des ombres dans le ciel de la Belle Province.

« Le seuil de rentabilité n'est pas atteint », gémit en effet Pierre Bourdon, directeur des Éditions de l'Homme. Car, oui, « tout cela est formidable jusqu'à tant qu'on découvre que la vente moyenne est à peu près à 1200 exemplaires par titre ». Et de poursuivre : « L'édition québécoise se porte bien, mais l'édition littéraire en arrache un peu plus ».

Et voilà l'industrie confrontée à « un phénomène de fractionnement du savoir, qui fait que les gens veulent des livres plus spécialisés et, en parallèle, un phénomène de "bestsellerisation" . » En somme, peu de livres qui se vendent très bien payent le reste des publications.

Et les invendus viennent noircir le tableau. Avec 31 % de retour, selon l'étude, les livres québécois reviennent pourtant moins en masse que les livres du reste du monde. « Les livres en très petites quantités viennent un peu embourber le marché, conclut M. Bourdon. C'est là où l'industrie aura à réfléchir. Il faut trouver une autre façon de faire que le système de l'office. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Lonely Planet France
Genre : montréal (canada )
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782816102291

Montréal et Québec en quelques jours

Tout en couleur, ce nouveau titre de la collection phare de Lonely Planet fournit toutes les informations nécessaires pour découvrir le meilleur de ces deux villesLes sections " incontournables " et " Zoom sur... " proposent une sélection du meilleur de la gastronomie et de la vie culturelle (Jazz Fest et Winter Fest, entre autres) à Québec et à MontréalCe guide présente une structure par quartier pour faciliter la consultation ainsi qu'une carte détachable qui permet de se repérer plus rapidementDes itinéraires sur mesure pour profiter au maximum du séjourTout au long du guide, les interviews donnent la parole aux Québécois pour un aperçu unique de la vie quotidienne dans ces deux villes Un expert du Québec, un animateur de tours en vélo et un journaliste spécialisé en musique comptent parmi les auteurs qui ont contribué à la réalisation de ce guide.

J'achète ce livre grand format à 9.99 €