Québec : une industrie du livre peu transparente ?

Victor De Sepausy - 14.09.2013

Edition - Québec - industrie - livre


Alors que les débats se poursuivent en commission parlementaire concernant la mise en place d'un prix unique du livre au Québec, la Fondation littéraire Fleur de Lys, spécialisée dans l'édition à compte d'auteur, a eu l'occasion de faire entendre sa voix. Elle regrette notamment le manque de transparence de l'industrie du livre.

 

Selon cette Fondation, la ligne de partage entre éditeurs à compte d'auteur et éditeurs à compte d'éditeur est souvent assez floue. Certains éditeurs proposeraient à des auteurs de les éditer s'ils s'engagent à acheter un certain nombre d'exemplaires de leur propre livre, une façon déguisée de faire de l'édition à compte d'auteur.

 

Selon Jean-François Bouchard, président de l'Association nationale des éditeurs de livres, « la plus importante activité économique culturelle du Québec est un secret bien gardé. Ses règles du jeu, ses acteurs et ses dynamiques sont ignorés du plus grand nombre. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.