Quelque chose à redire sur l'accord Google books ?

Clément Solym - 28.05.2009

Edition - Bibliothèques - google - books - commentaire


Google books a pris une avance colossale sur la concurrence. Quelle concurrence ? Excellente question... Probablement celle que s'est posée Caroline Vanderlip, qui estime que les actuels débats autour de la bibliothèque du moteur sont largement propices... aux développements d'alternatives.

C'est ainsi que s'est monté SharedBook Inc, une société qui a déjà 5 ans et que pilote Caroline. Proposant aux opposants et aux supporters de Google de se retrouver sur un même site et échanger leurs opinions et points de vue sur la question. Les uns cherchant avidement comment contrecarrer les plans de celui que les autres soutiennent.

N'importe qui peut donc déposer son avis, ses commentaires et projections concernant l'accord Google et pour Caroline, cette communication est essentielle, pour l'industrie de l'édition, mais également le grand public. Si Google l'emporte à New York, en octobre prochain, il gagnera le droit de vendre des millions de livres sous droit, devenant la plus titanesque librairie du monde.


Rappelons que les personnes titulaires des droits ne souhaitant pas figurer parmi les livres disponibles ont jusqu'au 7 septembre pour se manifester. Dernièrement, c'est Bruxelles qui a été pressenti pour mettre son nez dans les affaires de Google, en examinant les conditions jurdiques de l'accord.

On consultera le site à cette adresse.