Quelques pistes pour la modification des rythmes scolaires

Clément Solym - 04.08.2010

Edition - Société - rythmes - scolaires - conférence


Le ministre de l’Education nationale assure que la Conférence nationale sur les rythmes scolaires, mise en place déjà il y a quelques mois, va passer à la vitesse supérieure dans ses réflexions. A partir de la fin du mois d’août, les échanges vont se préciser en passant par le détour d’une conférence qui se tiendra au Danemark.

Pour Luc Chatel, le rythme scolaire actuel mérite un réaménagement approfondi. Mais ces changements doivent être longuement réfléchis. Il faut dire qu’à ce niveau, le calendrier ne demande pas un grand empressement.


En effet, les dates des vacances scolaires sont déjà fixées pour les trois prochaines années. Ce n’est que passé ce délai que pourront se mettre en place d’éventuels bouleversements.

Selon le ministre, le système actuel est marqué historiquement et son fonctionnement n’a plus rien à voir avec les impératifs de notre société. Les deux mois de vacances pendant l’été trouvaient un sens quand on était encore au XIX° siècle et « que les petits Français retourn[aient] dans leurs villages pour faire la moisson », précise-t-il avec ironie.

Il serait désormais impératif de tenir compte du rythme de l’enfant pour adapter au mieux le découpage entre temps travaillé et temps chômé. Toutefois, les intérêts de l’industrie touristique sauront également se rappeler au ministre afin que les nouvelles propositions d’aménagement en tiennent compte…