Quelques traces de frein dans le nouveau site du ministère de la Culture

Clément Solym - 30.11.2011

Edition - Société - ministère de la Culture - site - bugs


Découvrir qu'un nouveau site, quand on est le ministère de la Culture, se paye près de 530.000 € et qu'après l'appel d'offres, la société qui va se le coltiner est une filiale du groupe Orange, cela vait de quoi faire sourire. Même si c'était plus jaune qu'orange, le sourire.


Pour autant, l'ensemble des réactions qu'a suscité notre article met en exergue un coût assez impressionnant pour un site qui somme toute, laisse perplexe. Reprenant les rubriques de l'ancien site, avec une certain graphisme, tout de même très épuré, le nouveau site du ministère de la Culture fait tout de même pester les professionnels, tant de l'informatique que de la culture, justement.

 

Si ce n'est pas dans les mêmes proportions, précise un lecteur à ActuaLitté, cette histoire rappellerait presque les quatre millions € investis dans le site France.fr, dont le design était à mettre sur le compte d'Ora-ïto, pour 100.00 €. Ce site officiel, présentant le pays et ses atouts avait par ailleurs bénéficié d'un lancement en grande pompe, avec 860.000 € pour la communication. (voir Le Monde)

 

 

évidemment, on ne sait pas encore de combien sera le budget pour la communication autour de ce site, mais d'ores et déjà, plusieurs sociétés de réalisation de sites nous font part d'un certain écoeurement. On parle « d'erreurs connes » et l'on pourra se référer à ces deux exemples, juste pour essayer

 
 

Ce sont en fait des pages de test ou de développement qui ont été laissées en place. Et pour 530.000 €, nous précise-t-on, « ils auraient pu enlever le fait de lister les composants du site... »

 

Ainsi, en tapant le mot Admin dans le moteur de recherche, voilà ce qui ressort.

 

Dans l'agenda du ministre, souffle également une inquiétante brise, de grande vide absolu...

 

Intrigant, et assez irritant, en effet.

 

Et pour le débogage, c'est cadeau...