Quid du devenir des revues littéraires ?

Clément Solym - 13.02.2009

Edition - Société - revues - littéraires - avenir


En ce mois de février 2009, la NRF a l’honneur de fêter ses cent ans avec, pour l’occasion, un numéro spécial. Et pourtant, tout n’est pas rose… Avec un tirage de 5 000 exemplaires et seulement 1 200 abonnés, dont un quart de particuliers, on est bien loin des sommets allant jusqu’à 25 000 fidèles…

Pour les autres revues littéraires, on est plus que dans la confidentialité. Poésie, Europe, Critique ou Inculte ne sont que très peu médiatisées. Avec l’arrivée d’Internet, qui permet l’expression critique de tous, un nouveau virage s’opère. Si, précédemment, il était de bon ton pour un nouvel auteur de se faire publier dans une revue, cette pratique est quasiment inexistante à l’heure actuelle. Alain Beuve-Méry revient pour Le Monde sur le destin des revues littéraires françaises.