Quillpill : l'édition de livres en ligne Twitter-like, ça ne marche pas ?

Clément Solym - 21.11.2009

Edition - Les maisons - quillpill - édition - twitter


Il a l'oeil vif (autant que le poil soyeux et la barbe bien taillée) Mathieu Pasquini, l'éditeur de In Libro Veritas. Ce matin, entre le journal trempé dans le café et les croissants beurrés à la moutarde, il nous fait part d'une petite découverte.


Début juin, nous pointions du doigt un nouveau modèle éditorial reposant sur le principe Twitter, c'est-à-dire la limitation des 140 caractères. Quillpill annonçait même que l'on pouvait comparer son projet à une nouvelle forme d'édition, à rapprocher du mode de consommation des livres tels que les Japonais la pratique.

En somme, on pouvait publier sur 140 caractères tout ce que l'on souhaitait, à condition d'être inscrit et de même, il était possible de consulter les livres déjà mis en ligne, bref, un vrai petit moment de plaisir...

Mais voilà... six mois après, où en est le site ? Pas très loin si l'on se fie à ce qui s'affiche quand on se rend sur le site en question.

Synthetic Entertainement, la société basée à Vancouver qui possède le nom de domaine (et manifestement dédiée à la musique numérique) aurait donc laissé tomber le projet ? Nous leur avons fait parvenir un email en espérant en savoir plus, mais pour l'heure, aucune idée.

Les réseaux sociaux sont-ils plus propices pour l'heure à une utilisation commerciale marketing pour promouvoir des ouvrages qu'à une réelle publication en ligne ?