Rachat d'Arcadia Books par le photographe Basil Hyman

Clément Solym - 22.10.2012

Edition - Economie - arcadia - Basil Hyman - Pulsifer


Arcadia Books, mis récemment en liquidations, le 25 septembre, après des dettes impayées, vient d'être racheté par le photographe Basil Hyman. Ce dernier réintègre en même temps l'éditeur de l'entreprise, Gary Pulsifer. C'est aussi l'occasion de repenser le catalogue et les ventes.

 

 

 

 

L'éditeur, Gary Pulsifer, avoue que la compagnie a souffert après qu'il ait été contraint de s'absenter, en même temps que son distributeur australien, Tower Books, faisait faillite, impactant les ventes d'Arcadia dans sa seconde plus grande part de marché.

 

Selon John Dickinson, « la société a été mise en liquidation en raison de problèmes historiques ». « Nous avons maintenant vendu la société à un investisseur tiers qui souhaite exploiter le catalogue précédent et se lancer dans de nouvelles et aventureuses idées pour l'entreprise », déclare-t-il.

 

« Évidemment, le marché n'est pas grand pour le moment, nous avons été touchés, mais il est difficile de dire avec quelle importance nous avons été touchés. Nos ventes ont été en baisse, mais notre option numérique nous a donné un chiffre d'affaires supplémentaire », déclare Pulsifer à The Bookseller.

 

Cette initiative engagée par Basil Hyman a amené la société à renégocier les contrats qui existaient auparavant avec les auteurs, « dans l'ensemble je dirais 70% ou plus qui reviendrait chez nous», annonce Pulsifer. Et d'ajouter : « C'est une issue heureuse pour nous, moi et nos auteurs, certes, il est agréable d'avoir un dénouement positif là où il ne pouvait y avoir que la misère. Alors, c'est merveilleux ».

 

Et, en ce qui concerne le nouvel investisseur d'Arcadia, Pulsifer affirme : « Hyman est un gars très cultivé […] et il a été à la recherche d'opportunités d'investissement dans le secteur du livre ». Basil Hyman a déjà publié deux livres, The G-Plan Revolution avec Steven Braggs et The Lost Album (une histoire visuelle de la Grande-Bretagne des années 1950). D'ailleurs, il prévoit huit autres livres, qui seront publiés par Arcadia.

 

En mai 2013, Arcadia devrait reprendre son souffle et des couleurs avec les publications de Michael Arditti et de Corinne Hofman. Pulsifer confie à ce propos, pour l'avenir, qu' « Arcadia restera le même, mais je tiens à rendre les choses un peu plus ciblées et publier des livres plus rapidement. Nous allons examiner d'autres types de publications […] comme posséder un catalogue de culture populaire ».