Rachat de Kobo entériné pour 315 millions $ : Rakuten est le patron

Clément Solym - 12.01.2012

Edition - Economie - Kobo - Rakuten - commerce


C'est pour la somme de 315 millions $ que le géant japonais Rakuten a décidé de se faire un petit cadeau en rachetant le Canadien Kobo, spécialiste de la lecture numérique, et partenaire privilégié de Fnac en France. Le monde bouge, les frontières changent...

 

Il aura fallu près de deux mois pour valider l'intégralité de ce projet d'investissement, et c'est la société canadienne qui vient d'en annoncer la concrétisation. 

 

« L'acquisition par Rakuten, l'un des leaders mondiaux de l'internet dans le domaine du commerce en ligne, apporte à Kobo une très grande opportunité de croissance pour étendre sa marque et poursuivre son expansion vers de nouveaux marchés. »

 

 

Étant donné la transformation que connaît le monde de la lecture avec l'invasion du livre numérique, quoi qu'encore dans ses balbutiements, explique le PDG de Michael Serbinis.

 

« En tant que partie de Rakuten, nous allons accélérer notre croissance au niveau international en apportant de nouveaux produits, une expérience de leader dans la lecture numérique et un catalogue mondial pour les lecteurs passionnés du monde entier. »

 

Rien que ça, et avec le sourire s'il vous plaît.