Raid policier au Pakistan contre le piratage de livres

Clément Solym - 08.06.2009

Edition - Justice - piratage - livres - Pakistan


Un fameux rapport vient de surgir de la Publishers Association, syndicat national de l'édition anglais, faisant le point sur les rapports entre le monde du livre et le piratage qui sévit désormais. Selon les chiffres avancés, Chine, Inde, Pakistan et Turquie compteraient parmi les contrefacteurs les plus importants.

Ainsi, on apprend qu'en Inde, des enquêtes menées sur 936 entreprises ont conduit à 312 raids de police et la saisie de 710.170 livres ainsi que plus de 1800 CD-ROM piratés. En 2008, ces mêmes investigations avaient conduit à la découverte de 180.000 livres contrefaits.

Tout aussi surprenant que cela puisse être, la PA établit une relation entre les cinq années passées montrant que les raids policiers ont une grande efficacité : menés contre le Pakistan on dévoilé près de 300.000 livres et couvertures... au cours des 15 derniers mois...

Cette campagne a été menée par l'Oxford University Press et serait la plus importante saisie de livres piratés. Pour les amateurs de chiffres, le PDF qui suit permettra de se faire une idée globale du marché et des raids menés durant l'année 2007.

Les livres se retrouvent ensuite facilement sur Internet et atterrissent sur des sites de partage, P2P mais pourraient également éclore sur des WattPad ou autre Scribd ? On ignore aujourd'hui comment l'industrie se prépare à faire face à une augmentation qui sera continue pour les livres et surtout comment elle gérera cette crise à venir ?

On s'épuise en procès ou l'on propose un choix centré sur le consommateur ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.