Rakuten finalise le rachat d'OverDrive : le prêt d'ebooks bien verrouillé

Clément Solym - 30.04.2015

Edition - Economie - Rakuten ebooks - Japon bibliothèques - OverDrive Etats-Unis


Mi-mai, le groupe japonais Rakuten faisait main basse sur le prestataire américain OverDrive, un des leaders dans le prêt d'ebooks et audiobooks à destination des bibliothèques. Montant de l'investissement, 410 millions $ pour quelque 30.000 établissements partenaires et 2,5 millions de titres référencés. 

 

 

PriceMinister - Rakuten Campus 2013

priceminister, CC BY 2.0

 

 

Le processus de rachat n'aura donc pas trop traîné : à peine un mois plus tard, Rakuten annonce que la vente est définitivement conclue, depuis ce 27 avril. Vente finalisée, plan de conquête du monde bien avancé : voici donc que le Japonais va prendre une méchante part de marché sur le secteur américain. Au fil du temps, OverDrive a su convaincre plus de 5000 éditeurs de passer par ses services pour alimenter des établissements publics de prêt. 

 

Chose intéressante, OverDrive sera désormais l'une des filiales aux côtés de Kobo, et l'on imaginerait bien volontiers que Rakuten puisse demander des accords transversaux, pour aboutir à une offre plus complète, offrant aux usagers des solutions de prêt globales. 

 

Steve Potash, PDG de OverDrive, était particulièrement excité de cette nouvelle collaboration, et de prendre une place dans le groupe japonais. Outre le rachat de Kobo et celui d'OverDrive, le portefeuille de Rakuten s'est également élargi à Wuaki.tv, un service de streaming vidéo, en 2012, et à Viki, un site mondial de TV et vidéo, l'année suivante.