Random House et Penguin : l'Australie valide la fusion

Cécile Mazin - 11.03.2013

Edition - International - Penguin - Random House - concurrence


L'autorité de la concurrence australienne vient d'ajouter sa petite brique à l'édifice : la fusion que les deux groupes Pearson et Bertelsmann ont présentée, rapprochant les maisons Penguin et Random House, ne pose pas de problème. L'Australian Competition and Consumer Commission vient de rendre son avis et approuve sans restriction ce projet. 

 

 


 

 

Alors que le Département américain a lui-même entériné ce projet le mois dernier, il reste encore plusieurs territoires dont l'avis sera important, y compris l'Europe. « Bertelsmann et Pearson ne pourront finaliser la fusion que dès lors qu'ils auront reçu l'ensemble des approbations nécessaires. Les deux sociétés sont confiantes, et pensent recevoir ces validations au cours de l'année », assure un porte-parole de Bertelsmann, cité par le Bookseller.

 

Le projet doit réunir Pearson à 47 % et Bertelsmann à 53 % dans le cadre d'une joint-venture, qui aura un impact international, avec des ramifications dans toute l'Amérique du nord, au Royaume-Uni, en Asie - Australie et Nouvelle-Zélande et Inde - ainsi qu'en Afrique du Sud. On touchera également la Chine, par le biais de Penguin et l'Espagne et l'Amérique latine avec Random House. 

 

Les deux acteurs attendent donc. 

 

Mais tout devrait bien se passer...