Rappeler que la révolution syrienne était “un mouvement pacifique"

Clément Solym - 02.07.2014

Edition - International - Syrie - Royaume-Uni


Un nouvel ouvrage réunissant 50 artistes, poètes, et écrivains syriens, a été publié chez Saqi au Royaume-Uni. Intitulée Syria Speaks, l'anthologie réunit poèmes, dessins, caricatures, posters, photographies, textes, etc. visant à réprouver la culture de la violence qui s'est instaurée en Syrie. L'ouvrage collectif entend en effet rappeler que la révolution est à l'origine « un mouvement pacifique, fracturé par la violence. »

 

 

 

 

Dans un entretien accordé au site Arabic Literature, Malu Halasa, un des éditeurs, est revenu sur le rôle primordial que l'art a à jouer en Syrie :  « Les gens pensent que la culture n'a aucune place dans le conflit. Pourtant (…), le rêve apparaît comme quelque chose de subversif dans une situation comme celle que vit la Syrie en ce moment » 

 

Ainsi, l'objectif principal du recueil est de combattre « le silence croissant » du pays. De plus, il s'agit de sortir la littérature syrienne de l'angle mort dans laquelle elle a jusqu'ici été confinée pour le lectorat anglais, en partie à cause de la censure du régime de Bachar el-Assad. 

 

 

 

Malu Halasa souligne en effet que les ouvrages syriens seraient malheureusement bien moins traduits en anglais que les ouvrages des autres pays de la région comme l'Égypte par exemple. Ce sujet avait déjà été abordé par Nihad Sirees dan le roman The Silence and the Roar.  

 

Quoi qu'il en soit, Syria Speaks a déjà suscité plusieurs réactions. Une série de lectures et de débats ont été organisés la semaine dernière dans les grandes villes du Royaume-Uni, tels Londres, Bristol, Okford, Bradford, et Durham. 

 

Un succès probablement salué par Malu Halasa qui avouait compter sur le livre pour qu'il « rappelle à chacun que nous sommes essentiellement un mouvement pacifique fracturé par la violence. Je pense que chacun de nous devrait chercher à trouver une solution.» Et c'est pourquoi « Syria Speaks est une célébration de tous ceux qui sont déterminés à revendiquer leur liberté d'expression. »