Rapport : comment les bibliothèques participent au développement

Antoine Oury - 21.07.2017

Edition - Bibliothèques - DA2I rapport - rapport bibliothèques développement - économie social bibliothèques


L'IFLA, Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, l'avait annoncé en grande pompe : le rapport sur le développement et l'accès à l'information (Development and Access to Information, DA2I) est là. Rédigé par l'organisation et le Technology & Social Change Group de l'université de Washington, financé par la Bill & Melinda Gates Foundation, il vise à montrer l'importance de l'information, et de l'accès à celle-ci par les bibliothèques, dans le développement des sociétés.


Bibliothèque Robert Desnos Montreuil
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Petit retour en arrière : en août 2014, lors de son congrès international à Lyon, l'IFLA avait rendu publique la Déclaration de Lyon, qui invitait les États membres des Nations Unies à prendre un engagement international pour l'accès universel à l'information et à la connaissance, reconnu comme un pilier du développement des sociétés et du développement durable, en particulier.

 

3 ans plus tard, l'IFLA et l'université de Washington récidivent avec ce rapport : la Déclaration de Lyon avait eu l'effet escompté, puisque les Nations Unies avaient inclus des objectifs relatifs au développement durable comme la sauvegarde du patrimoine, l'accès à Internet ou l'alphabétisation universelle. Ce rapport vient tout simplement aider les pays à atteindre les objectifs fixés : en 6 chapitres, il explique comment l'information agit sur le développement.

 

L'IFLA et l'université de Washington ont fait le compte : il existe environ 1,4 million de bibliothèques sur cette planète, dans plus de 200 pays, en majorité dans des écoles. Si l'on ne comptabilise que les bibliothèques publiques, le compte s'arrête à 300.000 établissements, dont 2/3 dans les pays moins développés. Enfin, on dénombre 100.000 bibliothèques universitaires, bibliothèques nationales et établissements spécialisés.

 

Le postulat de l'IFLA, c'est que ce réseau gigantesque a des effets qui dépassent de loin ses propres limites, les murs physiques des différents établissements, pour atteindre les existences individuelles des usagers ou la société.

 

Les bibliothèques comme moteurs de compétences

 

Aujourd'hui, l'alphabétisation ne se résume plus à la capacité de savoir lire : il faut être capable de rédiger, de décrypter, de résumer, de naviguer sur le web ou sur les réseaux sociaux. Tout manque dans un de ces domaines peut être handicapant, voire dangereux. Au Burkina Faso, explique l'IFLA, les Girls’ Mobile Health Clubs des bibliothèques de quatre villages font une tournée d'information pour sensibiliser à des questions de santé publique et faire des démonstrations.

 

Au Ghana, la Volta Regional Library a mis en place un programme d'apprentissage utilisant des technologies jusqu'alors inaccessibles dans la région : le taux de réussite au sein du cours de technologies de l'information et de la communication est passé de 45 % à 65 %. 

 

Les bibliothèques favorisent l'engagement civique

 

En multipliant les points d'accès locaux, les bibliothèques sont au plus près des populations, qui leur accordent souvent une grande confiance : en Colombie, rapporte l'IFLA, les établissements ont mis en place un programme, “Comparte Tu Rollo” (« Raconte ton histoire »), qui invite les populations parfois hostiles à partager leurs histoires, leurs héritages, à travers la numérisation de photographies ou l'écriture de souvenirs. À partir de ce programme, la bibliothèque nationale veut mettre en place un média collaboratif ou encore des espaces de débats.

 

Les bibliothèques participent au développement des communautés

 

Aux États-Unis, rapporte l'IFLA, et plus particulièrement à Kansas City, la bibliothèque publique a mis en place une communication autour de la santé publique et du bien manger pour contrer des chiffres alarmants au sein de la population. Avec des maraîchers locaux, l'établissement a facilité l'accès à une nourriture de meilleure qualité, tout en proposant des cours de sport et d'alimentation.


Un plan d'action pour faire venir le public en situation d'illettrisme
 en bibliothèque

 

Ce n'est qu'un aperçu de la manière, ou plutôt des manières, dont les bibliothèques peuvent participer et susciter le développement. Le rapport complet est disponible à cette adresse et ci-dessous, avec différents angles d'approche, comme l'agriculture durable, l'amélioration de la santé ou de l'égalité entre les genres, ou pour une industrialisation plus responsable.