Recession, réduction de prix, ebooks : les inquiétudes 2010 des libraires

Clément Solym - 05.01.2010

Edition - Société - inquiétudes - librairies - recession


Que redoutent les librairies indépendantes pour l'année 2010 ? Simple : les réductions sur le prix des livres et la récession. Des menaces clairement identifiées à travers une étude réalisée par The Bookseller durant les fêtes de fin d'année.


Ainsi, quarante libraires indépendants d'Angleterre ont répondu à un questionnaire d'où l'optimisme n'est pas complètement exclu. On estime en effet que les bonnes librairies continueront d'attirer les clients. Sacrée dose d'optimisme, en effet...

Mais il faut les comprendre les petits : sans loi fixant un prix unique sur les livres, la menace du discount pèse lourdement sur leurs épaules. Pour Gary Kingdon, de Badger Books, situé à Burnley une ville du Lancastre, « les prix extrêmement réduits proposés par les concurrents (qui doivent être subventionnés par les éditeurs) » représentent un réel danger. Et de se réjouir, si dans 10 ans, il tient toujours sa boutique.

Vendeurs en ligne, l'imposture...

Et d'où vient cette concurrence acharnée ? Des revendeurs en ligne, la préoccupation majeure pour beaucoup de libraires. Ainsi, Peter Tillotson, de The Case Book, considère que les indépendants doivent mettre en avant leur valeur ajoutée, le service personnalisé et non l'anonymat d'un Amazon. Face à la simplicité de l'achat en ligne, les librairies indépendantes restent une valeur à affirmer. Le problème de la disponibilité est souvent mis en avant : si l'on ne trouve pas un livre sur les étagères d'une librairie, on admet ouvertement qu'on le trouvera plus facilement sur Amazon. Alors que le délai de livraison face à celui de commande en librairie est souvent le même...

Difficile donc d'être optimiste sur l'industrie, compte tenu de la folie actuelle des réductions. La fin de la librairie en vue alors ? Pas pour Bob Johnston, de la librairie Gutter, en Irlande. « Nous serons là dans douze mois, mais ça va être difficile. Le marché continuera d'être bon pour les livres imprimés, mais les lecteurs ebook et le téléchargement de livres va commencer à avoir un impact. »

En espérant que les lecteurs exigeants reconnaissent bien que la librairie reste le lieu de la bibliodiversité - hem... - et continuent d'être fidèles au poste, 2010 présentera des mutations à n'en point douter...