Regine Deforges, un "esprit de liberté"

Cécile Mazin - 04.04.2014

Edition - Société - Regine Deforges - Anne Hidalgo - Bertrand Delanoë


L'auteure Régine Deforges est décédée d'une crise cardiaque cette nuit, et les hommages se multiplient. Bertrand Delanoë, actuellement maire de Paris, et Anne Hidalgo, récemment élue, ont tenu à rendre hommage à cette femme à l'incroyable destin. 

 

 

 

 

Voici le message de Bertrand Delanoë 

C'est avec une immense tristesse que j'apprends la disparition de l'écrivaine Régine Desforges.

Tombée dans la lecture dès sa plus tendre enfance, Régine Desforges a consacré toute sa vie à la littérature que ce soit comme romancière à succès, éditrice engagée ou libraire passionnée. Au-delà de ses activités multiples, elle était restée cette femme libre et amoureuse de la vie. Son talent, son esprit à la fois frondeur, courageux et généreux, la constance de ses engagements ont servi à la fois le plaisir des lecteurs et l'évolution des mentalités. 

Au nom des Parisiens comme en mon nom personnel, j'adresse mes condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches.

 

Et celui d'Anne Hidalgo

J'apprends avec émotion la disparition de la grande écrivaine Régine Desforges.

Femme libre, romancière populaire et généreuse de son talent, elle a parcouru la vie et la littérature en récusant toute forme d'aliénation et de conservatisme. Créatrice inspirée, éditrice engagée, féministe flamboyante, elle a su à la fois procurer du plaisir à ses lecteurs et faire avancer la société dans laquelle elle vivait.

A l'image de ses plus grands succès, l'esprit de liberté qui l'a accompagnée jusqu'au dernier jour lui survivra longtemps. 

C'est avec un profond respect que j'adresse à sa famille et à ses proches toutes mes condoléances.