Règle n°1 : en fait, personne n'avait vraiment compris Fight Club

Antoine Oury - 08.01.2015

Edition - Les maisons - Chuck Palahniuk Fight Club - théorie explication film - Jack Tyler Durden


Le film Fight Club, plus encore que le livre original de Chuck Palahniuk, est devenu un véritable classique des années 1990. Redoutable, son scénario a été longuement discuté, mais tout le monde arrivait finalement à la même conclusion. Attention, si vous n'avez pas vu le film, l'article à suivre sera truffé de spoilers. Alors, mieux vaut se faire sa propre idée, surtout que les dernières révélations contredisent tout ce que l'on croyait savoir sur le narrateur et Tyler Durden... 


 

 

Un fan acharné a ouvert un site, JackDurden.com, pour faire part de sa propre théorie sur le film : l'interprétation généralement admise consistait à expliquer les événements du long-métrage par la schizophrénie du narrateur, qui s'imagine totalement le personnage de Tyler Durden. Ce dernier, incarné par Brad Pitt, serait la partie déjantée de la personnalité d'un employé de bureau effacé.

 

Dès l'ouverture du site, l'internaute comprend qu'il n'a pas affaire à un amateur : chacune de ses théories est présentée comme une « règle », et suivie par des images du film de David Fincher, des citations des dialogues, des comparaisons précises entre différentes scènes... 

 

La grande théorie de ce passionné serait que le narrateur est bien schizophrène, mais que pratiquement tous les éléments du film sont des créations de sa personnalité : Tyler, mais aussi Marla, Bob, le gros nounours du groupe de soutien, ou encore la maison dans laquelle il s'installe avec son vindicatif alter ego...

 

Le tout semble solide, puisque la page Web a été relayée à deux reprises par Chuck Palahniuk lui-même, l'auteur du roman original, sur Facebook. Accompagnée par le message « Vous me remercierez plus tard. »

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, Fight Club 2 sera publié en comics cette année, chez Dark Horse. Avec de nouvelles révélations, sans aucun doute.

"La première règle du fight club, c'est qu'on ne parle pas du fight club." Tous les week-ends, dans certains endroits des Etats-Unis, des jeunes gens tout à fait comme il faut se mettent en petite tenue et se battent à poings nus aussi longtemps que possible. Puis ils retournent à leur vie de tous les jours, arborant yeux pochés et dents déchaussées, avec le sentiment qu'ils sont prêts pour affronter n'importe quoi. Les fight clubs sont l'invention de Tyler Durden, projectionniste, serveur de restaurant et anarchiste de génie. Et ce n'est que le début de son plan pour se venger d'un monde dans lequel les ligues anti-cancer ont monopolisé la charité humaine. Comme le dit le narrateur : "Si les gens pensent que vous êtes en train de mourir, ils vous donnent toute leur attention." Qui est Tyler Durden et d'oû vient-il ? Pourquoi le narrateur insomniaque de cette histoire va-t-il se retrouver en sa compagnie au sommet du plus haut building du monde, bombes humaines prêtes à exploser dans les dix minutes ? La réponse est dans Fight Club. Elle révèle un monde au bord du chaos et, aussi, l'arrivée d'un nouveau talent fulgurant sur la scène littéraire.

 

Retrouver Fight Club, en librairie