Relance : 53 millions d'euros pour le “plan filière livre”

Antoine Oury - 04.09.2020

Edition - Economie - relance livres - plan filiere livre - plan relance edition


Le Conseil des ministres de ce 3 septembre 2020 a été occupé par la présentation du plan de relance, pour assurer à l'économie un bon rétablissement après la crise sanitaire du Covid — une deuxième vague menaçant toujours. Sur les 2 milliards € mobilisés pour la culture, une part importante ira pour le patrimoine, devant le spectacle vivant. 53 millions € seront dédiés à un « plan filière livre ».

Foire du Livre de Francfort 2017


Le ministère de l’Économie, devenu « ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance », a présenté au Conseil des ministres le plan de relance global pour la France, charge aux différents ministres de préciser ensuite le détail selon leurs prérogatives. Ce plan de relance doit être conseillé et supervisé par François Bayrou, nommé haut-commissaire au plan, qui sera notamment attentif « aux enjeux culturels » de celui-ci.

Ce plan de relance est doté d’un montant de 100 milliards € sur deux ans, a indiqué Bercy, dont 40 milliards € financés par l'Union européenne, et sera mis en œuvre en 2021-2022 après une présentation dans le cadre du projet de loi de finances pour 2021, fin septembre.

« Ce plan de relance doit permettre à la France de retrouver dès 2022 le niveau d’activité de 2019 », assure le ministère de l'Économie.
 

La culture, dans le détail


Pour la culture, comme l'avait déjà annoncé le Premier ministre Jean Castex, 2 milliards € seront mobilisés, pour aider un secteur dont l'activité « s’est effondrée », selon la rue de Valois : - 25 % de chiffre d’affaires en 2020 par rapport à 2019, soit 22,3 milliards € de pertes.

Les 2 milliards € du plan de relance viennent intensifier « la mobilisation de 856 M€ d’aides spécifiques de la Culture au-delà de “l’année blanche” pour l’intermittence (849 M€) et des aides transversales (activité partielle, exonérations de charges sociales, fonds de solidarité, prêts garantis par l’État pour un total de près de 3,3 Mds €) qui se poursuivront, pour partie et selon des modalités adaptées, jusqu’à la fin de l’année 2020 », assure le gouvernement.

Sur ces 2 milliards €, 614 millions € seront fléchés vers le patrimoine, alliant activité dans les territoires et attractivité de la France, pour soutenir monuments historiques, nationaux, le plan cathédrales et les établissements publics patrimoniaux.

426 millions € seront dédiés au secteur de la création artistique, qui réunit spectacle vivant et arts visuels. Comme le ministère de la Culture l'avait déjà précisé, cette aide sera scindée entre le spectacle vivant privé (220 millions €) et le spectacle vivant subventionné (206 millions €).
 

53 millions € pour le livre


Au sein de la part du plan de relance consacrée à la consolidation et la modernisation des filières culturelles stratégiques lourdement impactées par la crise (428 millions €), 53 millions € iront à la filière livre. « Au-delà de l’opération “Jeunes en librairies” et du financement des achats de livres auprès des librairies par les bibliothèques publiques, les librairies seront soutenues pour développer leurs outils numériques de vente à distance », indique le ministère de la Culture.

« Enfin, la DGD bibliothèques sera renforcée temporairement afin de poursuivre le plan d’extension des horaires d’ouverture et réaliser de grands investissements structurants », ajoute la rue de Valois, une mesure d'ores et déjà mise en œuvre depuis plusieurs années.

Au total, le ministère de la Culture évoque 99 millions € sur deux ans, « grâce aux crédits ouverts en 2020 en LFR 3 (36 M€) » : mais le calcul aboutit sur 10 millions € de moins...

Par ailleurs, le secteur devrait lui aussi bénéficier des 400 millions € sur 5 ans mobilisés dans le cadre du 4e Plan d’investissement d’avenir, pour « accélérer la transition numérique des industries culturelles et créatives, à renforcer leur place dans l’économie mondiale numérique ».
 

Emploi artistique et artistes-auteurs


Le ministère de la Culture met en avant 13 millions € pour soutenir l'emploi artistique, dont 7 millions € pour le spectacle vivant. La modernisation des établissements d’enseignement supérieur culturel et de la formation est aussi au programme, avec 70 millions € pour deux ans, qui iront principalement financer l'enseignement à distance et la rénovation des bâtiments.
 
Contrairement à ce qu'une première communication du ministère laissait entendre, les 30 millions € de commande publique n'iront pas uniquement au spectacle vivant, mais aussi aux métiers d'art, à la musique, la littérature ou encore les arts plastiques. Il s'adressera particulièrement aux jeunes créateurs, assure la rue de Valois.

Revenant sur la situation des artistes-auteurs dans Le Monde (article réservé aux abonnés), Roselyne Bachelot-Narquin indique la présence d'un « dispositif ciblé pour eux » dans le plan de relance. « La situation des artistes auteurs est l'un des sujets sur lesquels je veux aboutir en 2021. C'est l'une de mes toutes premières priorités. » Comme elle était celle de Franck Riester, qui a pourtant largement déçu avec le traitement des propositions du rapport Racine, jusqu'à un décret récent qui entérine un « déni de la démocratie » sociale pour les artistes-auteurs, selon plusieurs organisations professionnelles. 

Nous avons isolé, ci-dessous, la section « Culture » du plan de relance. Le document est accessible en intégralité à cette adresse.



Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.