Relay présente sa nouvelle offre de presse dans les gares SNCF

Antoine Oury - 14.11.2013

Edition - Economie - Relay - mise en concurrence - offre presse en gare


En octobre 2012, une mise en concurrence avait été lancée pour déterminer quel acteur se chargerait des 307 points de vente presse disponibles dans les gares SNCF. Un enjeu de taille, étant donné le nombre de clients qui transitent par ces espaces de voyage, remporté par le réseau Relay, appartenant au groupe Lagardère.

 

 

boutique Relay, gare TGV (Avignon,FR84)

Boutique Relay de la gare SNCF d'Avignon (jean-louis zimmermann, CC BY 2.0)

 

 

Le précédent contrat entre Relay et la SNCF arrivant à échéance, le service ferroviaire publiait en octobre 2012 un avis de mise en concurrence pour la vente de titres de presse (obligatoirement), de livres et de tabac. Peu de changement à l'horizon : « La procédure a abouti à l'attribution d'une Autorisation d'Occupation Temporaire du domaine public de 10 ans à RELAY France, prenant effet début 2014. »

 

Rappelons qu'en juillet 2011, La Fnac avait obtenu de nombreux emplacements dans certaines gares et aéroport, prenant le pas sur les accords alors signés par Relay. En tout, ce sont 307 points de vente dans les gares qui étaient concernés par le contrat, qui a finalement été renouvelé en juillet dernier. 

 

La SNCF assurait alors qu'elle se montrerait attentive aux innovations. Pour l'année 2012, l'activité de Relay au milieu des gares représentait près de 900 millions € du chiffre d'affaires total. Pour la filiale distribution de Lagardère Service, la manne était à préserver. 

 

Les offres de services tournées vers les voyageurs « ont vocation à se développer dans les stations où le trafic ne permet pas de rentabiliser séparément deux points de vente. La SNCF est d'ailleurs consciente de cette nécessaire évolution », précisait alors Michel Pérol dirigeant chez Relay.

 

Le partenariat semble d'ailleurs se diriger vers une collaboration sur une longue période : une joint-venture sera créée début 2014, avec 50 % des parts pour chacune des deux sociétés, Relay et Gares & Connexions. « Dans l'environnement commercial de la gare en constante évolution, cette association permettra d'anticiper au mieux les tendances de consommation et de comportement des voyageurs pour mieux répondre à leurs besoins, d'adapter les offres de service selon les surfaces et profils de voyageurs pour chaque gare. En bref, inventer les concepts de demain et toujours surprendre », explique Rachel Picard, directrice de Gares & Connexions. 

 

Les 10 années à venir permettront de développer l'offre en gare, avec plusieurs projets déjà validés :

  • la vente de billets de spectacle
  • la vente ou la location de tablettes numériques
  • des bornes de chargement cinéma
  • les points de retraits pour colis
  • des animations propres au réseau SNCF

Plusieurs magasins satellites seront ajoutés à l'offre Relay, comme Trib's, Hubiz ou Chez Jean, qui proposeront à la fois de la restauration et de la presse. 80 % de l'offre en gare restera toutefois sous l'enseigne Relay.