Remerciements de Houellebecq à Wikipedia pour ses emprunts

Clément Solym - 07.03.2012

Edition - Les maisons - Michel Houellebecq - Wikipedia - La carte et le territoire


Alors que les questions autour de la vente du groupe Flammarion se font plus fortes, les propositions de rachat sont en effet déposées aujourd'hui et seront examinées par RCS MediaGroup, c'est la fin - ou le début - d'une vaste polémique que l'édition Poche de prix Goncourt 2010 vient d'enterrer.

 

En effet, ce 7 mars, Michel Houellebecq voit la sortie de La carte et le territoire publié chez J'ai Lu, avec un tirage à plus de 200.000 exemplaires, explique l'éditeur. Pour 8 €, donc, le lecteur pourra se replonger dans… Wikipedia, et d'autres sources d'inspirations dont le romancier s'était emparé. 

 

En novembre 2010, l'information explosait, et un juriste spécialisé dans le droit numérique expliquait que par effet de contamination, le roman de Houellebecq, qui empruntait à Wikipedia, basculait alors sous la même licence que l'encyclopédie, à savoir Creative Commons BY-SA. Et pour faire suivre le discours par les actes, ce dernier décidait de mettre en téléchargement librement le livre de Houellebecq, sous licence CC-BY SA, sous la version d'un PDF, gratuitement disponible.

 

 

 

« On ne peut donc en l'espèce que constater l'utilisation d'extraits d'articles de Wikipédia dans l'œuvre La carte et le territoire de Michel Houellebecq, ce dernier reconnaissant lui-même les faits. De plus, constatant que cette utilisation s'opère dans le cadre d'une œuvre dérivée, et excluant donc l'exception de courte citation, on ne peut que conclure à une caractérisation du délit de contrefaçon. » (retrouver notre décryptage complet)

 

Or, comme prévu, ni l'édition numérique ni l'édition grand format n'allaient incorporer de remerciements ni de confessions rendant grâce à l'encyclopédie. De fait, Wikimedia France expliquait à ActuaLitté, le 20 mai 2011 qu'une introduction de message serait prévue… mais uniquement dans la version de poche. 

 

Je remercie aussi Wikipedia (http://fr.wikipedia.org) et ses contributeurs dont j'ai parfois utilisé les notices comme source d'inspiration et notamment celles relatives à la mouche domestique, à la ville de Beauvais ou encore à Frédéric Nihous.

 

Florent Gallaire avait « avait dû renoncer à [son] action devant les menaces de l'éditeur de M. Houellebecq, la maison Flammarion. Nous avions rappelé que la réutilisation de Wikipédia est un de ses fondements, garanti par la publication sous licence libre CC-BY-SA, mais que cette réutilisation devait se faire dans le respect des droits d'auteur et de la licence, comme pour n'importe quel texte », soulignait Wikimedia. (voir notre actualitté)

 

Et conformément aux projets confirmés en 2011, confirme MyBoox, c'est dans la nouvelle préface du livre que l'auteur fait son mea culpa, avec un laconique « Je remercie Wikipédia et ses contributeurs » etc... Deux ans, ou presque... c'est long.

  

Dans sa version grand format, le livre s'était vendu à plus de 360.000 exemplaires. Entre temps, la version numérique s'est vu adjoindre une page de remerciements. Une mention quin n'existait pas en décembre 2010, ainsi que nous avions pu le constater

 

 

 

Retrouver La carte et le territoire