Remontée du cours de l'action Fnac, dans "un environnement difficile"

Cécile Mazin - 18.07.2013

Edition - Economie - action Fnac - groupe Kering - mise en vente


L'entrée en bourse du groupe Fnac s'était faite le 19 juin dernier, avec une mise sur le marché de 22 € par actions. Une valorisation de 365 millions €, qui permettait de déterminer le prix de vente auquel le groupe Kering, anciennement PPR souhaitait se séparer de la société. Cependant, la firme avait bien assuré que ce prix « ne préjuge en rien du cours auquel pourrait se négocier l'action ». 

 

 

 

 

 

Le fait est que, peu après son entrée en Bourse, le titre Fnac avait rapidement dévissé, pour tomber après dix jours sous la barre des 15 €. Selon la société Natixis, spécialisée dans ces questions, le titre profiterait actuellement d'un renouveau, et depuis plusieurs jours, c'est une certaine croissance que l'on peut constater. 

 

Au plus bas de la tourmente, Fnac était passé à 14,77 € par action, le 3 juillet, et après une certaine stabilisation, a repris à la hausse depuis le 11 juillet, malgré une légère baisse hier.

 

Le coup de pouce de Natixis sera tout à fait appréciable, puisque la société parle d'une « valorisation attractive », et recommande l'achat actuellement, avec la perspective d'une action à 26 €. Et ce, dans « un environnement difficile », rappelle la société. Un constat cependant, « la Fnac gagne des parts de marché en France et dans la péninsule ibérique ». 

 

À compter du 30 juillet, les résultats du premier semestre de la société seront présentés, et on s'attend à ce que la fermeture des magasins Virgin ait pu profiter à Fnac, qui avait enregistré un recul des ventes durant son premier semestre.