Robert Darnton fait le choix de la gratuité pour la circulation de ses idées

Julie Torterolo - 17.09.2015

Edition - International - Authors Alliance - Creative Commons - Robert Darnton


Avec l’aide de la toute jeune structure Authors Alliance, dont il fait partie, l’universitaire et historien américain Robert Darnton a décidé de reprendre la main sur les droits de ses livres et d'opter pour la Creative Common. Il a dès lors décidé de mettre en ligne gratuitement deux de ses premiers ouvrages – La fin des Lumières, le mesmérisme et la Révolution et The Business of Enlightenment, A Publishing History of the Encyclopédie, 1775-1800, tous deux publiés il y a plus de 40 ans. Le but assumé est bien de faire « vivre ses livres au-delà de leur existence commerciale » et gagner beaucoup plus : « l’accès aux lecteurs et la circulation de [ses] idées ». 

 

LOTF09_165

Robert Darnton, (Jisc, CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

En mai 2014, près de 250 auteurs, essentiellement des universitaires, donnaient naissance à une toute nouvelle structure : Authors Alliance. Leur objectif premier reste bien entendu la défense des intérêts des écrivains, mais adaptée à l'ère numérique et aux moteurs de recherche. « Nous voulons aider les livres des auteurs à vivre au-delà de leur existence commerciale », expliquait alors Pamela Samuelson, professeure de droit à Berkeley et fondatrice de l'Authors Alliance.

 

Et c’est justement le choix qu’a fait un de leurs membres, l’universitaire et historien américain Robert Darnton. Avec l’aide de sa structure, ce directeur de la bibliothèque d’Harvard a republié deux de ses premiers ouvrages : La fin des Lumières, le mesmérisme et la Révolution, publié pour la première fois aux États-Unis en 1968, et The Business of Enlightenment, A Publishing History of the Encyclopédie, 1775-1800, publié en 1979.

 

Mais cette fois-ci, il n'est pas question de faire payer les lecteurs : les deux œuvres sont disponibles sur la librairie en ligne HathiTrust ainsi que sur Archive.org, gratuitement. Pour ce faire, l’écrivain a placé ses deux livres sous une licence Creative Commons, qui empêche tout de même la réutilisation de ses textes dans un but commercial. Il a également profité du soutien et de l'aide des presses universitaires d'Harvard. 

 

Rendre gratuits ses anciens livre pour gagner « l'accès aux lecteurs »

 

Dans un long texte disponible sur le site d’Authors Alliance, Robert Darnton explique son choix : « La plupart des auteurs perdent peu de revenus en rendant leurs livres anciens ou plus imprimés disponibles gratuitement sous ​​une licence Creative Commons. Et ils gagnent beaucoup plus : l'accès aux lecteurs », écrit-il. « Plus que toute autre chose, je veux voir mes livres atteindre de nouveaux lecteurs. Je suis persuadé que la plupart des auteurs partagent cet objectif, sans oublier que les auteurs qui vivent de leurs écrits doivent équilibrer leur désir d'atteindre des lecteurs avec leur besoin de faire de l'argent », continue-t-il.

 

Il insiste sur un objectif : faire découvrir les idées contenues dans ces ouvrages anciens, souvent oubliés. « La plupart d'entre nous, en particulier dans le monde académique, prennent un soin particulier à la circulation de nos idées, et nous ne voulons pas que nos livres meurent une fois leur vie commerciale terminée », analyse-t-il. Une longue explication qui conseille alors, assez logiquement, de suivre les instructions du manuel de l’Authors Alliance pour passer sous une licence Creative Commons.


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : bibliothèques
Total pages :
Traducteur : jean-françois sené
ISBN : 9782070128464

Apologie du livre ; demain, aujourd'hui, hier

de Robert Darnton

Voici venu le temps des petits prophètes. Ils susurrent que le papier est voué à disparaître, ils se réjouissent de la mort du livre, qui les dispense, croient-ils, d'en lire, ils clament l'avènement du tout numérique et de sa révolution. Mais l'univers des prophéties est loin de notre monde réel. Robert Darnton met en parallèle les moyens électroniques de communication avec la puissance libérée par Gutenberg voilà plus de cinq siècles, il en évalue les effets anthropologiques sur la lecture, il mesure les avantages

J'achète ce livre grand format à 19.30 €