Rendre les bibliothèques scolaires obligatoires en Angleterre

Laure Besnier - 02.05.2018

Edition - Bibliothèques - Bibliothèques scolaires - Lecture école alphabetisation - écoles Royaume-Uni


Au Royaume-Uni, des associations de bibliothèques devraient faire campagne, à partir de juin, pour que les bibliothèques scolaires soient inscrites dans le statut des écoles et pour qu’elles soient inspectées par l’Agence publique Ofsted. Elles demandent également des éléments de preuve sur leur état actuel et sur les budgets réservés à leur amélioration. 

 

Londres 29 décembre 2017 - London december 29th 2017

Yann Caradec, CC BY-SA 2.0

 


Les associations de bibliothèques anglaises – CILIP : the library and information association, the School Library Association, the Association of School and Education Librarians, et the National Literacy Trust – lancent une campagne de trois ans pour que les bibliothèques scolaires soient inscrites dans le statut des écoles et pour qu’elles soient, donc, obligatoires.

Pour Nick Poole, directeur général de la CILIP, chaque enfant devrait avoir une « grande bibliothèque dans son école », dirigée par des « bibliothécaires inspirants et professionnels, ainsi que stockée avec des livres et des ressources à jour. » Les associations s’attendent à ce que les bibliothéques scolaires soient inspectées par l’Ofsted (the Office for Standards in Education, Children’s Services and Skills), c’est-à-dire le Bureau des règlements scolaires, des services de l’enfance et des compétences. 

 

Alison Tarrant, directrice de la School Library Association, espère également des retours des bibliothèques scolaires ouvertes – elle pourra ainsi les dénombrer –, sur leurs difficultés ou, au contraire, sur les activités qu’elles souhaitent mettre en avant. Elle rappelle que la suppression des bibliothèques scolaires a un « impact énorme » sur les enfants défavorisés, sans accès au livre, enlevant « l’accès à la culture » et « s’opposant complètement à la mobilité sociale. »

 

Au Royaume-Uni, dit-elle, les bibliothèques sont inscrites dans les statuts des prisons et non pas des écoles. Elle espère donc plus de reconnaissance pour les établissements scolaires. Pour elle, le financement est essentiel. « Nous voulons souligner l’importance d’avoir des bibliothèques scolaires et de créer des changements en profondeur afin que les gens puissent voir ce que les bibliothèques peuvent réellement offrir et encourager le gouvernement à les financer. »

 

De son côté, un porte-parole d'Ofsted indique que les écoles devraient se concentrer « sur l'obtention de normes d'alphabétisation élevées pour tous les élèves, ainsi que sur l'offre d'un programme d'études riche et approfondi ». Selon lui, les inspecteurs « examineront l'impact de l'enseignement de l'alphabétisation sur les résultats » et examineront les ressources utilisées par les enseignants pour améliorer leurs compétences en lecture, ce qui « peut inclure la recherche d'une ressource de bibliothèque d'école, si disponible ». Mais, « ce n'est pas à Ofsted de déterminer si les écoles doivent avoir des bibliothèques » conclut-il.  

 

Quant au porte-parole du Département de l'Éducation, il reconnaît que les bibliothèques scolaires « jouent un rôle » en donnant aux enfants la « possibilité de lire largement ». Mais c'est aux écoles « de décider comment fournir ce service à leurs élèves ». Il ajoute : « Nous croyons que les écoles sont les mieux placées pour prendre des décisions sur la façon d'utiliser leur financement pour obtenir les meilleurs résultats pour leurs élèves. »

 

En avril 2016, une motion adoptée lors de la conférence de l'Association of Teachers and Lecturers appelait à une campagne pour empêcher les fermetures de bibliothèques, et exhortait Ofsted à les inspecter. Une enquête menée auprès de 456 syndiqués révèle que 53% d'entre eux indiquaient que leur école ne possédait pas de bibliothèque. Bien que 22% aient dit que leur bibliothèque avait reçu plus d'espace, environ 16% expliquent que l'espace alloué à leur bibliothèque avait diminué. À l'époque, la School Library Association affirmait que son effectif était passé de 3 000 à 2 500 au cours de la dernière décennie. Il n'y a pas de chiffre officiel produit par le gouvernement concernant le nombre d'écoles disposant d'une bibliothèque.


Via Schools Week

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.