medias

Rentrée littéraire : “Pour Albin Michel, la librairie reste au centre de tout”

Nicolas Gary - 14.06.2018

Edition - Les maisons - Albin Michel rentrée - rentrée littéraire Facebook - réunion présentation libraires


Après une année test, pour la rentrée littéraire 2017, Albin Michel passe aux grandes manœuvres. La présentation des nouveautés aux libraires, une tradition pour toutes les maisons, se déroulera simultanément à la Maison de l’Amérique latine et sur Facebook lundi 18 Juin prochain dés 9h30. Autrement dit, partout dans le monde...




 
« 2017, nous avions posé le constat : pour la présentation de notre rentrée, 300 libraires étaient présents. Ils venaient écouter, comme chaque année, les auteurs de notre rentrée. Mais pour ceux qui ne pouvaient ni se déplacer : comment changer un événement strictement parisien, en assurant une diffusion la plus large de l’information ? », constate Mickaël Palvin, directeur marketing des éditions Albin Michel.

L’idée du Facebook Live, cette option permettant la publication d’une vidéo et la retransmission en direct, sur le réseau social, avait ainsi été expérimentée l’année passée. « Les moyens étaient modestes, mais les résultats intéressants », relève-t-il. Quelques 50.000 connexions durant la présentation de la matinée, et le sentiment qu’il serait possible de faire bien plus et bien mieux. 

« Ce qui nous a convaincus pour 2018, ce sont les grèves perlées : les libraires pourront-ils simplement venir, se rendront-ils à Paris en voiture ? Et pour ceux qui n’auraient pas la possibilité de se déplacer ? » La contrainte que font peser les grèves pousse définitivement vers la mise en place d’une diffusion directe avec des moyens significatifs. 

Tant au niveau vidéo que pour la connexion internet, tout est mis en œuvre pour assurer une retransmission durant toute la journée – le matin avec les auteurs littéraires, l’après-midi avec les sciences sociales. « Même sans les grèves, l’idée de pouvoir démocratiser notre présentation en la rendant accessible au plus grand nombre s’imposait. »

Ensuite, c’est la machine Facebook qui est déroulée : création d’un événement, vidéos de teasing pour capter l’attention, et ainsi de suite. 
 


Cette réunion, dont la vocation est avant tout professionnelle, va ainsi pouvoir déborder sur un autre public : celui des influenceurs. « En sortant des murs de la Maison de l’Amérique latine, nous offrons aux partenaires bloggueurs, instagrammeurs, booktubeurs, l’opportunité d’assister à ces rencontres. » Tout en montrant « que pour Albin Michel, la librairie reste au centre de tout ».
 
Susciter l'intérêt, se distinguer

L’année passée, déjà, la présentation que Véronique Olmi avait faite de son livre Bakhita avait provoqué une forte émotion. Doublée par une lecture musicale bouleversante, avec la chanteuse Julia Sarr faite au théâtre de la Pépinière – sans aucune diffusion, en revanche. « Si l’on peut donner de la matière aux influenceurs et aux libraires, nous jouons pleinement notre rôle de médiateurs et de transmetteurs, auprès de ceux qui pourront prescrire nos livres. »
 
Créer un bruissement qui ira en s’amplifiant, du 18 juin – journée de présentation – jusqu’au 22 août, date de mise à l’office, voilà toute la stratégie. « Il faut arriver à se faire une place, d’autant qu’il y aura de bons livres dans d’autres maisons. Pour nous distinguer, nous avons choisi de créer ce mouvement vers les utilisateurs du réseau. » Et tenter d’influencer les choix de lectures que les prescripteurs pourront faire durant l’été.

« Albin Michel est une Maison qui a près de 120 ans, et s’est toujours inscrite dans son époque. En répondant aux enjeux du moment, la maison tient son rang en respectant son histoire, sa tradition – mais aussi en incarnant la recherche d’innovation qui a toujours été dans son ADN. L’enjeu avec ce type d’initiative c’est de faire d’Albin Michel une maison d’édition ancrée dans son temps mais qui sait également avoir un temps d’avance sur les autres. »

Pour cette rentrée, quatorze auteurs littéraires présenteront leur roman, parmi lesquels Joann Sfar, Amélie Nothomb, Daniel Picouly, François Roux (un grand retour !) ou encore Antonin Varenne – d’ores et déjà un coup de cœur. Et aussi trois auteurs présenteront leur premier roman : Clélia Renucci, Inés Bayard, et Aurélie Razimbaud.

Par la suite, les contenus vidéo seront redécoupés et utilisés comme outils promotionnels durant toute la rentrée littéraire. « Les vidéos se retrouveront bien entendu sur nos réseaux, à mesure de l’actualité des auteurs. » Et partout où elles pourront être vues, de sorte que la promotion soit continue.
 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.