Réseaux sociaux, l'Eldorado des auteurs indépendants avec Payhit

Clément Solym - 23.09.2012

Edition - Economie - auteurs indépenants - réseaux sociaux - ebooks


Les services ne manquent plus, pour la commercialisation de livres numériques, en dehors des sentiers battus de l'édition traditionnelle. Payhip est une firme britannique qui fait tout de même très fort en proposant aux auteurs qui utiliseront son service de conserver 100 % des droits d'auteurs perçus à partir des ventes. Perplexe ?

 

 

 

 

En fait, tout commence presque par une blague, puisque le service n'a absolument aucun catalogue. Et tout le concept réside justement dans ce vide. Payhip assure un service de vente qui permet aux auteurs de profiter des réseaux sociaux pour la promotion de leurs livres. La société, qui a commencé le 15 septembre son activité, a développé une infrastructure qui s'appuie sur Paypal pour la vente d'ebooks. 

 

Les créateurs ont alors eu des sueurs froides lorsqu'a débuté la crise entre Smashwords et le service de paiement en ligne, autour des livres numériques. En mars dernier, Paypal avait en effet refusé de servir à la vente de livres numériques érotiques. (voir notre actualitté)

 

Bon, Payhip repose sur une approche simple et intuitive : peu de champs à remplir, quelques éléments simples, et surtout des liens partant sur les réseaux dès que l'on télécharge le livre. Une option permettant de mettre l'ebook gratuitement à disposition sur les réseaux semble ouvrir de belles opportunités. 

 

Pour le moment, Payhip s'organise, assurent les fondateurs sur leur blog, et ils promettent des fonctionnalités supplémentaires, ainsi que des outils de personnalisation de la page de vente, qui seront payants. De quoi maintenir la gratuité du service, pour une grande majorité des utilisateurs, et entraîner les fondateurs vers un système premium. 

 

Difficile de savoir si un acteur de plus avec une valeur ajoutée reposant sur les droits versés à l'auteur, pourra s'imposer. Il suffit d'un compte Paypal et de quelques minutes pour se lancer, cela dit.