Réseaux sociaux : prochaines cibles pour l'industrie de l'édition

Julien Helmlinger - 13.03.2013

Edition - International - Réseaux sociaux - Commerce - Industrie de l'édition


Avec l'avènement d'Internet et de ses réseaux sociaux, les éditeurs focaliseraient peu à peu leur attention sur le domaine, avec l'intention de toucher directement le consommateur. Et parmi les défis auxquels fait face l'industrie du livre dans pareil contexte, on dénombre notamment le souci de faire découvrir les publications au public, de créer du lien social autour, pour au bout du compte : transformer l'internaute lambda en un client acquis.

 

 

Creative Commons (CC by 2.0)

 

 

Sur le terrain du marketing en ligne, la course est menée par les géants de l'e-commerce, pour ce qui concerne notamment la simplification des processus d'achat, comme Amazon et son système de paiement à portée d'un simple clic, ou encore sa moisson de données personnelles sur près de 164 millions de clients à travers le globe. Les éditeurs devront donc éviter à ce que ces écarts ne se creusent d'avantage.

 

Depuis peu, les réseaux sociaux se transforment eux-aussi en plateformes d'achat, en développant de nouvelles fonctionnalités commerciales. En atteste ainsi le dernier accord de partenariat conclu entre American Express et Twitter.

 

Cet accord permet la mise en place de liens entre les comptes Twitter et autres cartes de crédits des titulaires, leur permettant d'effectuer leurs achats directement depuis leur réseau social favori. Un projet qui pourrait bien s'élargir à d'autres plateformes sociales comme Facebook et Foursquare.

 

Et cette alternative lancée par American Express facilite l'entrée des éditeurs sur le marché en ligne, dans la mesure où elle leur épargne la nécessité d'avoir à développer eux-même un système de paiement en ligne.

 

L'avenir des éditeurs pourrait passer par la diversification de leur activité, et ce sur le terrain de la distribution multicanale. (via Publishing Perspectives)