Réserve parlementaire : François de Mazières rectifie la comptabilité d'ActuaLitté

Nicolas Gary - 07.03.2017

Edition - Société - réserve parlementaire culture - dépenses François de Mazières - budget culture bibliothèques


Dans un précédent article, ActuaLitté est allé un peu vite. Examinant la répartition de la réserve parlementaire dans le monde de l’édition, nous avons extrait des données montrant que les députés avaient débloqué plus de 600.000 €. Bibliothèque, édition, auteurs et salons étaient concernés.

 

François de Mazières

 

 

Toutefois, le député François de Mazières a tenu à nous mettre un coup de « pan sur le clavier ». Nous avions en effet écrit que ce dernier n’avait « pas vraiment axé ses donations sur la culture – à l’exception des 10.000 € significatifs apportés à l’Académie internationale des Arts du Spectacle ». Erreur. Le député-maire de Versailles nous a écrit pour rectifier cette interprétation trop hâtive.

 

Voici son droit de réponse :

 

 

Suite à la publication de votre article « Les députés versent 600 000 € de leur réserve pour le livre et la lecture », je me permets, d’une part de vous apporter des informations précises concernant plus particulièrement ma réserve parlementaire et, d’autre part de vous transmettre quelques données chiffrées sur le budget « culture » de la ville de Versailles.

 

En effet, si vous indiquez que « je n’ai pas vraiment axé mes subventions sur la culture — à l’exception de 10 000 euros apportés à l’AIAS », cette information est fausse puisque, pour 2017, mes subventions consacrées, au titre de ma réserve parlementaire, à ce domaine sont de 49 000 euros, soit 40 % de ma réserve.

 

Concernant la ville de Versailles et, ce malgré une baisse des dotations de l’État en 2017 de plus de 4 millions d’euros (tableau ci-joint), sachez que le budget « culture » de la ville est en très légère augmentation avec un montant de 8 519 559 € pour 2017, alors qu’il était de 8 362 551 € pour 2016.

 

 

Par ailleurs, outre le soutien aux bibliothèques, depuis que je suis maire, la ville de Versailles organise un important salon du livre « Histoire de lire » dont la réputation est aujourd’hui bien établie dans le milieu littéraire.

 

 

 

ActuaLitté s’est donc pris maladroitement les pieds dans le clavier. 49.000 fois pardon, donc.