Restitution d'une lettre de Descartes répondant à Hobbes

Clément Solym - 31.05.2011

Edition - descartes - hobbes - lettre


En février 2010, une lettre inédite de Descartes, datée du 27 mai 1641, était découverte à l'université Harverford. « C'était comme une expérience de Dan Brown, avec une substance réelle », déclarait M. Bos, un féru de philosophie et universitaire à Utrecht, aux Pays-Bas.

Cette lettre fut remise en mai de la même année à l'Institut de France. Elle « éclaire l’histoire de la publication des Méditations métaphysiques, œuvre majeure du philosophe français. Disparue depuis le XIXe siècle elle a été retrouvée dans le fonds de manuscrits de la bibliothèque de cette université américaine, grâce aux travaux menés par deux chercheurs hollandais ». (notre actualitté)

Une année après ces réjouissances, l'Institut de France vient de remettre la main sur une nouvelle lettre, « issue du même fonds perdu, grâce à la générosité de Monsieur Jean Bonna, Correspondant de l'Académie des Beaux-Art ».

 



Datée du mois de janvier 1641, et entièrement rédigée en latin à l'attention de Thomas Hobbes, Descartes répond aux objections du philosophe concernant la Dioptrique, paru en 1637.

 

 

Acquise lors d'une vente aux enchères, cette lettre de Descartes a récemment été identifiée comme appartenant au lot dérobé à l'Institut de France par Libri au 19e siècle.

En proposant de la restituer à l'Institut, Monsieur Jean Bonna permet à cette pièce fondamentale, qui inaugure une véritable controverse entre deux philosophes, de retrouver sa place au sein d'un fonds progressivement reconstitué.

 

 

La lettre sera officiellement remise le 15 juin à la bibliothèque de l'Institut de France, précisément à 18 h, en présence de Gabriel de Broglie, Chancelier de l'Institut, Hélène Carrère d'Encausse, Secrétaire perpétuel de l'Académie française, Frédéric de Buzon, Professeur à l'Université de Strasbourg et Jean Bonna, évidemment.

« Acquise lors d’une vente aux enchères par Monsieur Jean Bonna, cette lettre de Descartes, adressée à Hobbes par l’intermédiaire du Père Mersenne, a récemment été identifiée comme appartenant au lot dérobé à l’Institut de France par Libri, au 19e siècle », précise l'Institut.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.