Restructuration chez Random House : 5 % de licenciements

Clément Solym - 04.03.2009

Edition - Economie - restructuration - Random - House


Petit coup de hache ou de hachoir, voire de moulinette chez Random House, puisque 5 % des employés du Royaume-Uni, soit environ 30 personnes partiront en repos forcé. Il s'agit, explique l'éditeur, d'une combinaison très en vogue consistant à licencier un peu et ne pas remplacer des postes laissés vacants.

Gail Rebuck, PDG de Random House a expliqué que la hausse de coûts de production, l'effondrement du distributeur de livres Entertainement UK avaient créé de graves difficultés financières et que le ralentissement de l'économie avait achevé de la convaincre de la nécessaire suppression d'emplois.

Dans un courriel adressé au personnel, elle explique que sa responsabilité est de veiller au bon fonctionnement de l'entreprise et de sauvegarder les emplois qui peuvent l'être. Et que pour construire un avenir meilleur, il faut en passer par une période de coupe franche dans les effectifs.

Sa maison d'édition reste toutefois attachée à publier « les meilleurs livres au monde » et que pour 2009, les atouts ne manquent pas. Une période de 30 jours de consultation a été mise en place pour les personnes concernées par le licenciement...