Résultats satisfaisants pour le 3e trimestre de Barnes & Noble

Clément Solym - 11.03.2015

Edition - Economie - Barnes Noble - librairie chaîne - résultats financiers 2015


Les résultats commerciaux de la chaîne de librairies Barnes & Noble se sont conclus avec un résultat consolidé de 1,96 milliard $, en recul de 35 millions $ par rapport au précédent exercice. Ce troisième trimestre affiche tout de même une croissance de 1,7 % sur la période. Une performance qui semble satisfaire le patron, Michael P. Huseby.

 

 

 

 

La croissance des ventes de produits éducatifs, jouets et cadeaux se poursuit chez Barnes & Noble, alors que dans le même temps, les pertes causées par la division NOOK sont réduites de moitié : le libraire va de mieux en mieux. 

 

Avec 1,4 milliard $ de revenus pour les ventes au détail, B & N se félicite surtout de ce que l'hémorragie numérique s'achève. Les revenus numériques sont de 78 millions $ en diminution de 50,6 % par rapport à l'année passée.

 

L'amélioration de la tendance fait que seuls 13 magasins fermeront cette année, contre 20 prévus auparavant. Au sein des boutiques, les baisses de charges et les politiques de réductions de coûts continuent de fournir des résultats. Souligne la marque. 

 

En parallèle, la division College, une nouvelle marque façonnée autour de l'offre scolaire, se développe joyeusement. Une croissance de 7 %, à 521 millions de dollars qui devrait aboutir à la création d'une société autonome prochainement.

 

« La séparation des entreprises permettra d'optimiser les opportunités stratégiques, compte tenu des profils de croissance ce chacun des secteurs », assure Huseby dans son communiqué. « Et plus spécifiquement, pour College, de saisir les occasions à venir dans un marché en croissance de services autour de l'enseignement. »