Retirer des livres érotiques de la section ados dont Stephenie Meyer

Clément Solym - 30.04.2009

Edition - Bibliothèques - retirer - ouvrages - érotiques


Voilà quelques jours, on apprenait qu'une librairie pilotée par les mormons - dont pourtant, Stephenie Meyer fait partie, mais soit... - avait décidé de ne plus proposer la vente de la saga Twilight qu'à travers des conditions particulières. En effet, le livre n'est plus disponible en boutique, mais par des commandes internet : le livre violerait des valeurs chrétiennes, ce que l'on laissera à la discrète appréciation de chacun...

En revanche, une autre affaire éclabousse une bibliothèque publique : les habitants de West Bend, une ville située dans le Wisconsin ont farouchement affirmé leur opposition à ce que l'accès à des livres qualifiés de sexuellement explicites soient retirés de la section adolescents.

Entendons-nous bien : il ne s'agit pas de livres pornographiques, mais d'ouvrages, comme Twilight, qui sont considérés comme insupportablement portés sur la chose.

Or, le conseil des bibliothèques de la ville votait mardi soir pour le renouvellement de quatre de ses membres. Et parce qu'ils étaient opposés à cette idée, les quatre personnes ont été éconduites de leurs fonctions. Les votants ont majoritairement estimé qu'ils ne servaient pas les intérêts de la communauté avec cette idéologie contraire aux valeurs de la ville.

Certains se sont même déclarés inquiets pour la moralité de la ville, du fait des positions contraires à l'idée de censurer des livres 'érotiques' - et encore, sur des critères à redéfinir - dans la bibliothèque publique.