Retour vers le futur : quand un libraire réclamait une TVA à 2,1 %...

Clément Solym - 23.11.2011

Edition - Librairies - TVA - 2,1 % - pétition


Souvenez-vous, parce que cela fait du bien de se souvenir... En janvier 2010, voilà bientôt deux ans, le libraire Daniel Berland, qui dirige la librairie Coquillettes, lançait un grand et fervent appel.

 

« Tandis que les sandwicheries et les restaurants bénéficient d'une TVA applicable à 5,5 % depuis juillet 2009, nous demandons à ce que le livre soit enfin considéré comme “produit de première nécessité” accessible à tous, et militons pour que ce dernier bénéficie enfin d'une TVA à 2,1 %. »

 

Et alors que 'ActuaLitté' le sollicitait, le voilà qui expliquait « avoir bien l'intention de récolter le plus grand nombre de signatures, pour faire parvenir la pétition au ministère de la Culture. On ne peut tout de même pas vendre des livres comme on vend des pizzas ! D'autant que nous n'avons, en librairie, pas du tout les mêmes marges que dans la restauration ». (voir notre actualitté)

 

Nous n'avons pas eu la possibilité de le contacter aujourd'hui, mais il doit, comme bon nombre de ses confrères, enrager de se dire qu'à partir du 1er janvier 2012, la TVA, qu'il espérait super réduite, à 2,1 %, passera finalement à 7 %.

 

Et que celle de la presse en ligne sera, en revanche, à 2,1 %, harmonisée sur celle de la presse écrite...